ROME (Reuters) – Le gouvernement italien va présenter la semaine prochaine un code de conduite destiné aux organisations non gouvernementales qui portent secours aux migrants traversant la Méditerranée, a-t-on appris vendredi de source gouvernementale.

Plus de 4.400 migrants devraient encore arriver en Italie avant la fin de la journée après avoir été repêchés en mer par des bateaux de sauvetage appartenant à l’Union européenne, aux autorités italiennes et à des ONG.

Rome s’efforce de réduire le nombre de migrants arrivant dans ses ports et souhaite, pour y parvenir, imposer un code de conduite destiné aux ONG qui agissent à la limite des eaux territoriales libyennes.

Divulgué par l’édition italienne du site d’information Huffington Post, ce texte en dix points, dont le contenu a été confirmé de source gouvernementale, veut obliger les ONG à faire la preuve de leurs capacités à mener des opérations de sauvetage et à leur interdire d’utiliser des fusées éclairantes qui inciteraient les passeurs à mettre leurs embarcations à la mer.

Le texte vise également à interdire à ces ONG de procéder à des transbordements et les obliger à se charger elles-mêmes du convoyage des migrants sauvés en mer vers les ports.

Les ONG qui refuseraient de s’engager à respecter ce code de conduite pourraient se voir refuser l’entrée des ports italiens et contraintes de débarquer les migrants dans d’autres ports.

L’adoption d’un tel code de conduite s’inscrit dans la ligne de la Commission européenne qui a dit il y a une dizaine de jours redouter que le travail réalisé par les ONG incite les migrants et leurs passeurs à tenter la périlleuse traversée de la Méditerranée.

Les organisations européennes de défense des droits de l’homme reprochent aux gouvernements européens de ne pas s’impliquer suffisamment et jugent que leur inaction est à l’origine de milliers de noyades enregistrées en Méditerranée.

Au 13 juillet, quelque 86.123 étaient parvenus à atteindre les côtes italiennes depuis le 1er janvier, soit 10% de plus que l’année dernière à la même époque.

(Massimiliano Di Giorgio et Isla Binnie, Nicolas Delame pour le service français)

Via: Challenges en temps réel : accueil — http://ift.tt/2sZZsgW

July 14, 2017 at 10:39PM