Un satellite d’observation Kanopouss et 72 satellites plus petits ont été mis en orbite avec succès vendredi depuis le cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan), ont annoncé l’agence spatiale russe Roskosmos et le centre de recherche Glavkosmos.

« Le 14 juillet à 09H36 (06H36 GMT), une fusée Soyouz-2.1A s’est envolée avec succès du cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan) en emportant un satellite d’observation de la Terre Kanopouss-V-IK et 72 satellites« , a annoncé Roscosmos.

Cité par les agences de presse russes, un porte-parole du centre de recherche russe Glavkosmos, chargé de mettre ces satellites en orbite, a ensuite indiqué « que le dernier des satellites de la mission s’est séparé de l’étage supérieur à 17H41 (14H41 GMT)« , saluant le succès de cette mission.

Des satellites japonais, allemand, canadiens ou américains

Les satellites ont été largués sur trois orbites différentes grâce au rallumage du dernier étage de la fusée Soyouz après chaque largage. « L’étage supérieur Fregate de la fusée Soyouz dispose d’un système de propulsion unique » permettant le succès de la mission, a souligné avec satisfaction Roskosmos.

Le satellite Kanopouss est un satellite russe d’observation de la Terre, utilisé notamment pour la détection des feux de forêt ou la mise à jour de cartes topographiques. Parmi les 72 autres satellites, se trouvaient des satellites japonais, allemand ou canadiens mais aussi 62 nanosatellites CubeSat, développés aux Etats-Unis.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir

Via: RTBF info – La Une — http://ift.tt/2tRoth4

July 14, 2017 at 10:31PM

Publicités