Alors qu’elle souhaitait innocemment prendre un selfie devant une œuvre d’art lors d’une exposition à Los Angeles, une visiteuse a fait tomber une dizaine de présentoirs, endommageant plusieurs pièces qui se trouvaient sur ceux-ci et en détruisant totalement une…. pour un coût total de 200 000 dollars (soit environ 175 200 euros) selon le site d’actualité artistique hyperallergic.com

Intitulée «Hypercaine», l’œuvre de l’artiste contemporain Simon Birch, réalisée en collaboration avec d’autres créateurs, est constituée de couronnes sculptées dans du bois, du marbre et de l’or. 

Interrogé par RT.com, l’artiste a déclaré n’avoir pas porté plainte contre la jeune femme, voyant qu’elle était «dévastée et très gênée» par l’incident et qu’il s’agissait «clairement d’un accident». Pour ce qui est des dommages infligés aux œuvres, Simon Birch a expliqué avoir réglé le problème avec un «peu de colle», sauf pour une des pièces, «totalement foutue». Philosophe, il a conclu : «Un selfie pris au moment opportun peut faire tomber un président, alors pourquoi pas une couronne ou deux ?»

Prémonitoire, la critique de l’exposition par le Los Angeles Times avait décrit «une série d’installation merveilleuse pour le parfait selfie»…

Lire aussi : Djihad version «Mad Max» : les étranges véhicules de Daesh saisis par l’armée irakienne (IMAGES)

Via: RT en français — http://ift.tt/2uuhKv0

July 15, 2017 at 03:17PM

Publicités