La décision, prise en 2003, de doter la force aérienne autichienne de l’avion de combat Eurofighter Typhoon n’a cessé, depuis, d’alimenter la polémique en Autriche. Et pour cause : ce contrat fait l’objet d’enquêtes portant sur des soupçons de corruption. Plusieurs responsables militaires et politique autrichiens ont ainsi été (ou le sont encore) inquiétés, de même que des dirigeants d’Airbus [membre du consortium Eurofighter avec BAE Systems et Leonardo, ndlr], dont Tom Enders, le patron du groupe européen.

En février, le ministère a

Via: Zone Militaire — http://ift.tt/2t1FsKJ

July 15, 2017 at 04:12PM