L’agence Moody’s, qui avait suscité une vive émotion dans les milieux d’affaire français en retirant sa meilleure note, le «triple A», à la France en 2012 (après l’agence Standard&Poor’s), semble optimiste pour l’avenir économique du pays depuis l’élection d’Emmanuel Macron. 

D’après Le Figaro, l’agence estime que «l’élection d’Emmanuel Macron fournit à la France l’occasion de s’attaquer aux défis qui pèsent sur sa note de crédit». L’agence de notation semble en effet attendre beaucoup des réformes dessinées par le candidat Macron. Sont élection, considère-t-elle, a ouvert «une fenêtre d’opportunité pour mieux répondre aux principaux défis susceptibles d’avoir une incidence négative sur le profil de crédit de la France».

La note de Moody’s pour la dette souveraine de la France est «Aa2» depuis 2015, avec une perspective stable, une bonne note mais qui se trouve cependant deux niveaux en dessous du fameux «triple A».

Lire aussi : Faut-il craindre un nouveau choc dix ans après la crise financière ?

Via: RT en français — http://ift.tt/2ukrkAg

July 15, 2017 at 01:02PM