La Corée du Nord aurait augmenté sa production de plutonium. C’est du moins ce que semblent montrer des images thermiques du site de Yongbyon, un réacteur nucléaire désactivé en 2007 mais remis en service depuis l’arrivée au pouvoir de Kim Jong-un.

De nouvelles images du principal site nucléaire de Corée du Nord semblent montrer que Pyongyang produirait plus de plutonium (un élément chimique produit à partir d’uranium enrichi, et utilisé dans la fabrication d’armes nucléaires) qu’estimé, d’après des scientifiques. Le site Internet «38 North», de l’université Johns Hopkins à Washington, a ainsi rapporté le 14 juillet que des images thermiques du site de Yongbyon dévoilaient au moins deux campagnes non déclarées de production de plutonium. 

La Corée du Nord avait désactivé le réacteur de Yongbyon en 2007, dans le cadre d’un accord de désarmement contre de l’aide humanitaire. Mais Pyongyang a changé de stratégie depuis l’arrivée au pouvoir de Kim Jong-un fin 2011. Des travaux de rénovation du site ont été entrepris après un essai nucléaire en 2013. 

La Corée du Nord a considérablement accéléré son programme de recherche nucléaire et balistique sous Kim Jong-un, ce qui est contraire aux prérogatives de la communauté internationale. Le pays a réalisé cinq essais nucléaires depuis 2006, dont deux depuis janvier 2016, et a réalisé début juillet le lancement d’un missile présenté comme intercontinental, mais que le ministère russe de la Défense considère de portée intermédiaire.

Lire aussi : Selon Washington, le missile balistique testé récemment par la Corée du Nord était inconnu jusque-là

Via: RT en français — http://ift.tt/2tq1lCX

July 15, 2017 at 10:55AM

Publicités