Dans la nuit de vendredi à samedi, les policiers de Sevran, en Seine-Saint-Denis, ont été piégés dans un guet-apens et violemment agressés par des voyous du quartier Pont-Blanc, rapporte Le Parisien. Tout d’abord, des poubelles ont été incendiées près du collège La Pléiade. Arrivées sur place, les forces de l’ordre ont été accueillies par des jets de pierre et ont dû demander des renforts.

Roué de coups, un des policiers utilise son arme

En même temps, non loin de là, dans la cité basse, deux motards de la police de la compagnie de sécurisation (CSI) ont été pris à partie. Selon des témoins, les assaillants faisaient usage de barres de fer pour les blesser. L’un des policiers, à terre et roué de coups, a été obligé de tirer avec son arme.

Un de ses agresseurs a été blessé au bas-ventre mais son pronostic vital n’est pas engagé, selon une source proche de l’affaire citée par Le Parisien. L’inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie par le parquet de Bobigny. Une procédure courante lorsqu’un fonctionnaire de police utilise son arme à feu, précise Le Parisien.

Via: Valeurs actuelles — http://ift.tt/2upPx80

July 15, 2017 at 06:28PM