Accord de Paris: Trump «va essayer de trouver une solution dans les prochains mois», selon Macron


Emmanuel Macron et Donald Trump aux Invalides, le 13 juillet 2017.

Emmanuel Macron et Donald Trump aux Invalides, le 13 juillet 2017. — Bertrand GUAY / AFP

  • Donald Trump « a compris le lien qui existe entre réchauffement climatique et terrorisme », assure le président français
  • Le président américain a déclaré que « quelque chose pourrait se passer » sur l’accord de Paris, six semaines après avoir annoncé que les Etats-Unis comptaient sortir du traité international de lutte contre le réchauffement climatique
  • Emmanuel Macron souligne l’importance de « maintenir le dialogue » malgré les désaccords

« Donald Trump m’a écouté. » Selon Emmanuel Macron, le président américain « va essayer de trouver une solution dans les prochains mois » pour un éventuel retour des Etats-Unis dans l’Accord de Paris sur le climat, déclare le chef de l’Etat français dans le Journal du dimanche.

Donald Trump « a compris le sens de ma démarche, notamment le lien qui existe entre réchauffement climatique et terrorisme », assure le président français, cité dans le JDD. « Il m’a dit qu’il allait essayer de trouver une solution dans les prochains mois. On a parlé dans le détail de ce qui pourrait lui permettre de revenir dans l’accord de Paris », ajoute Emmanuel Macron, au terme de la visite de deux jours à Paris de son homologue américain.

« C’est important de maintenir le dialogue »

« Je pense qu’il a vu aussi [chez lui] la mobilisation des villes, des Etats, du monde des affaires et de son propre entourage pour que les Etats-Unis restent engagés dans la lutte contre le réchauffement », ajoute-t-il. « C’est important de maintenir le dialogue pour que les Etats-Unis puissent à terme réintégrer le champ de l’action contre le réchauffement climatique et jouer le jeu du multilatéralisme », plaide le chef de l’Etat.

Le président américain avait déclaré que « quelque chose pourrait se passer » sur l’accord de Paris, jeudi au cours de sa conférence conjointe avec Emmanuel Macron. « Nous verrons ce qu’il se passe », avait-il ajouté, six semaines après avoir annoncé que les Etats-Unis comptaient sortir du traité international de lutte contre le réchauffement climatique signé en 2015.

La « colère froide » de Nicolas Hulot

De son côté, Nicolas Hulot, en « colère » depuis la décision de Donald Trump de dénoncer l’accord de Paris sur le climat, a cependant jugé « pertinent » de tenter de remettre le président américain « dans le jeu » des discussions.

« J’ai un sentiment de colère froide vis-à-vis de cette décision » de retrait américain, a reconnu le ministre de la Transition écologique et solidaire dans une interview à Ouest-France à paraître dimanche. « Je sais ce qu’elle implique pour ceux qui subissent les conséquences du changement climatique. Ce message qui leur est envoyé est un immense bras d’honneur ».

« Une fois qu’on a dit ça, je partage avec Emmanuel Macron une réalité : si l’on ne discute qu’avec les gens avec lesquels on est d’accord, les choses n’avancent pas », a estimé le ministre, assis à quelques mètres du locataire de la Maison Blanche lors du défilé du 14-juillet.

Via: 20Minutes – Une — http://ift.tt/2tfg8Fb

July 16, 2017 at 06:14AM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :