Honest reporting est un site totalement apolitique. Il n’est pas connu en France car ses articles sont en anglais, et ses cibles sont les médias américains et britanniques.

Le site s’est fixé comme objectif d’inciter les médias à plus d’honnêteté en prenant la main dans le sac les journalistes qui déforment les faits à des fins malhonnêtes et idéologiques, ou pires, d’incitation à la haine.

Dans un article intitulé, «La tribune scandaleuse de l’AFPS dans Mediapart sur la Rafle du Vel’ d’Hiv», Honest reporting pointe un doigt accusateur sur Mediapart qui a ouvert ses colonnes aux révisionnistes Dominique Vidal et Bertrand Heilbronn, à propos de la déportation des juifs de France.

Extraits.

«Quand le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a annoncé qu’il se rendrait en France à l’occasion de la commémoration des 75 ans de la Rafle du Vel’ d’Hiv, le 17 juillet prochain, Dominique Vidal, journaliste et historien, et Bertrand Heilbronn, président de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS), ont dénoncé dans le Club de Mediapart, sa venue.»

«nous nous intéressons ici seulement à la mauvaise foi dont font preuve les deux signataires de cette tribune scandaleuse.

À commencer par ça :

Révisionisme :

  1. “Si Dominique Vidal est effectivement historien, explique Honest reporting (HR), alors il devrait savoir que pendant la Seconde Guerre mondiale (et pendant l’entre-deux-guerres) la puissance qui contrôlait l’actuel État d’Israël était la Grande-Bretagne à travers son mandat en Palestine. Le Yichouv lui s’occupait de construire les bases du ‘Foyer National Juif’ et de gouverner de facto les juifs vivant en Palestine mandataire.
  2. ‘Vidal devrait savoir aussi qu’en mai 1939, le gouvernement britannique a publié le ‘Troisième livre blanc’ plus connu sous le nom de ‘livre blanc de MacDonald’ du nom du secrétaire britannique aux colonies. Ce document a limité l’immigration juive en Palestine Mandataire à 75 0000 personnes pendant les 5 prochaines années. Cela s’est traduit par le refus de la part des autorités britanniques d’un nombre immense des demandes d’immigration en Palestine mandataire des juifs d’Europe à la veille de la Seconde Guerre mondiale.’
  3. ‘C’est à croire en lisant cette tribune, que la Shoah pourrait avoir été évitée si le Yichouv avait agi !’
  4. ‘La suite de ce paragraphe est d’ailleurs encore plus révoltante :’

À en croire les auteurs de cette tribune, les juifs exterminés pendant la Shoah n’auraient en aucun cas été partisans de la création de l’État d’Israël ! Devant une affirmation aussi ridicule, on en vient à se demander : si les victimes avaient eu à choisir entre Israël et les chambres à gaz, n’auraient-ils pas choisi Israël ?

… »Beaucoup de jeunes juifs sionistes qui se préparaient à immigrer en Palestine mandataire se sont retrouvés pris au piège par l’occupation allemande, rappelle encore HR, parmi ces jeunes juifs, on retrouve notamment les leaders de la révolte du ghetto de Varsovie.»

  • «Rappelons aussi qu’Israël est le pays de tous les juifs. Son Premier ministre, ses représentants politiques, administratifs et militaires participent à des commémorations de la Shoah partout dans le monde. Qu’y a-t-il de choquant alors à ce que le Premier ministre assiste à la commémoration de la Rafle du Vel’ d’Hiv ?»

Mais Dominique Vidal réécrit l’histoire pour satisfaire une idéologie nauséabonde révisionniste qui crée la polémique :

«Le premier convoi parti de France vers les camps d’extermination est parti le 27 mars 1942 vers Auschwitz, soit presque 4 mois avant la Rafle du Vel’ d’Hiv» assène HR à un Vidal qui met l’histoire au service d’une haine d’Israël maladive et suspecte.

Quant à Bertrand Heilbronn, si l’on soumet le groupuscule radical Association France-Palestine Solidarité AFPS qu’il dirige au test 3D de Nathan Sharansky, créé par cet apparatchik de l’ex-URSS pour distinguer entre la légitime critique d’Israël et l’antisémitisme, on ne peut que déduire qu’il est résolument antisémite.

En 2013, l’AFPS a été conjointement condamnée avec l’OLP à verser 90 000 euros dans l’affaire du tramway de Jérusalem par la Cour d’appel de Versailles qui concluait que l’occupation par Israël est légale. Malgré cette décision historique, l’AFPS continue de parler d’occupation illégale.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Sources :

La tribune scandaleuse de l’AFPS dans Mediapart sur la Rafle du Vel d’Hiv

http://ift.tt/2umkVod

Via: Dreuz.info — http://ift.tt/2t2Omrp

July 15, 2017 at 06:15PM