Lors de la cérémonie marquant le 75e anniversaire de la rafle du Vel d’hiv, le président français a

Au cours d’une cérémonie émouvante commémorant la rafle du Vel d’Hiv, Emmanuel Macron a assuré vouloir perpétuer « le fil tendu en 1995 par Jacques Chirac« , ce dimanche matin. Le président de la République a rappelé que ce fil avait été maintenu par Dominique de Villepin, Nicolas Sarkozy et François Hollande

« C’est bien la France qui a organisé la rafle puis la déportation », a déclaré Emmanuel Macron. « Et donc de la mort des 13 152 personnes de confessions juives arrachées à leur domicile les 16 et 17 juillet 1942 ». « Parmi elle, 4115 enfants de 2 à 16 ans dont aujourd’hui nous honorons la mémoire ». Avant de poursuivre par une minute de silence. 

LIRE AUSSI >> Rafle du Vel d’hiv: Emmanuel Macron dans les pas de Jacques Chirac 

« Je récuse les accommodements », a-t-il encore affirmé. « Vichy ce n’était certes pas tous les Français mais c’était le gouvernement de la France », a martelé le chef de l’État. « Ce fut l’oeuvre de la police française sous les ordres de Pierre Laval et du préfet René Bousquet ». 

Soixante quinze ans après cette épisode tragique de l’histoire française, le président français a invité le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à participer à cette cérémonie.  

Via: LEXPRESS.fr – Rss A la Une — http://ift.tt/2urOVhX

July 16, 2017 at 02:24PM