Il y a des émotions difficilement maîtrisables. Vendredi soir, le chanteur Calogero n’a pas pu retenir ses larmes en entonnant devant le public niçois sa chanson « Feu d’Artifice », en hommage aux 86 victimes de l’attentat du 14 juillet dernier.

L’artiste participait à un concert exceptionnel à proximité de la Promenade, dans le cadre de la journée de commémoration du drame. Accompagné par l’orchestre philharmonique de Nice, le chanteur a entonné sa chanson au piano. Un moment fort qu’il n’a pas pu terminer, submergé par l’émotion.

Le public, ému, a soutenu l’artiste en se levant et en l’applaudissant longuement. 

Via: L’ Essentiel – SudOuest.fr — http://ift.tt/2uqGuUr

July 15, 2017 at 02:06PM