France 2 a été mise en demeure le 13 juillet par le Conseil supérieur de l’audiovisuel après un dérapage qui a eu lieu sur le plateau de l’émission On n’est pas couché (ONPC), où un invité avait affirmé que les actes terroristes de Mohammed Merah devaient susciter de l’empathie. 

«On ne peut pas excuser des meurtres pareils, mais on doit comprendre. Moi, je veux absolument comprendre. D’autant plus quand vous êtes issus des bas-fonds de la société, on a le devoir d’une empathie quelque part», avait déclaré Magyd Cherfi le 29 octobre 2016, présent sur le plateau de l’émission pour la promotion de son livre Ma part de Gaulois (Actes Sud).

Une sortie qui avait fait réagir des téléspectateurs, qui avaient alors saisi le gendarme de l’audiovisuel. 

Le CSA a par ailleurs regretté que la chroniqueuse de l’émission, Vanessa Burggraf, ait «encouragé la tenue de tels propos polémiques par l’orientation et la répétition de ses questions».

«Dans ces conditions, et compte tenu de la gravité des actes auxquels il a été fait référence dans la séquence litigieuse, il a été décidé de mettre en garde les responsables de la chaîne contre le renouvellement de telles pratiques», a conclu le Conseil.

Lire aussi : Une pièce inspirée des dernières heures de Merah au festival d’Avignon fait scandale

Via: RT en français — http://ift.tt/2u6RSUH

July 18, 2017 at 07:51PM