,

Envoyer l’Homme sur Mars : la NASA annonce qu’elle n’en a pas les moyens

L’agence spatiale américaine a admis n’avoir pas assez de moyens financiers pour envoyer l’Homme sur Mars dans le but de l’explorer et de la coloniser. La nouvelle fait l’effet d’une bombe après cinq années de communication et de développement en faveur de l’exploration spatiale.

La nouvelle a été rapportée par Ars Technica : pas d’hommes sur Mars en 2030, faute de budget. Et pourtant la NASA a abondamment communiqué sur le sujet, ce qui avait permis d’avoir de sérieux espoirs. Des innovations ont même vu le jour ces dernières années, ce qui a consolidé le projet de colonisation martienne. Citons par exemple l’énorme fusée SLS et la nouvelle navette baptisée Orion.

Cependant, une annonce a été faite le 12 juillet 2017 lors d’une conférence par William H. Gerstenmaier, garant des programmes de missions habitées de la NASA (vidéo à visionner en fin d’article) :

« Je ne peux pas mettre de date sur le projet d’exploration humaine sur Mars, pour la simple raison qu’avec le budget actuel, qui a augmenté d’environ 2 %, nous n’avons pas les systèmes de surface pour aller sur Mars. Et cette entrée, cette descente et cet atterrissage sont un défi gigantesque pour nous. »

Autrement dit, la NASA ne dispose pas de finances suffisantes pour fabriquer l’appareil destiné à atterrir sur Mars. Si la faute est imputée au budget, la NASA elle-même y est peut-être pour beaucoup dans ce manque. En effet, la mise au point d’Orion et de SLS aurait un coût de deux milliards de dollars alors que chacun des lancements coûterait un milliard de dollars.

Il faut savoir que la mission que prépare la NASA dans le cadre du plan Journey to Mars nécessiterait quatre ou cinq lancements chaque année ! Le plan est d’ailleurs très critiqué par le National Research Council. En 2016 par exemple, le budget des programmes d’exploration spatiale se chiffrait à 3,7 milliards de dollars, pas besoin d’être expert en calcul pour comprendre le malheureux décalage.

Souvenons-nous que l’exploration est un projet qui importe beaucoup au président Trump, dont l’administration avait lancé un signal fort en signant un décret faisant de l’exploration martienne une mission officielle de la NASA. Avec cette mauvaise nouvelle relative au budget, quelle sera la réaction du président ?

Si l’exploration de Mars par la NASA semble quelque peu compromise, celle-ci n’est pas la seule entité à vouloir mener à bien ce genre de projet. Le 13 juillet 2017, SpaceX a fait une demande de financement public relatif à des programmes d’exploration de l’univers profond. L’idée de base n’a pas changé : SpaceX désire toujours envoyer des hommes sur Mars en 2022, ce qui devrait alarmer la NASA qui avait prévu la même chose pour 2030-2033 !

Sources : Ars TechnicaKonbini

Via: SciencePost — http://ift.tt/2u5q2qf

July 18, 2017 at 07:38PM