Dix-neuf des électeurs ont voté pour le Non, seulement trois de plus que ceux qui approuvaient le projet. Un autre bulletin a été rejeté.

Quarante-neuf personnes de Saint-Apollinaire étaient appelées à se prononcer pour permettre ou non la création de ce cimetière dans cette ville de 6000 habitants, à 35 kilomètres au sud-ouest de Québec. Il s’agit de résidants et de «personnes morales» vivant à proximité de l’endroit suggéré.

Ce référendum survient six mois après l’attentat contre une mosquée de Québec au cours duquel six musulmans avaient été tués.

Les résultats ont été annoncés 15 minutes après la fermeture du bureau de vote.

Le maire de Saint-Apollinaire, Bernard Ouellet, a reconnu sa déception après l’annonce des résultats. «Je suis déçu. On ne savait pas quel serait le résultat, a-t-il déclaré. J’espérais honnêtement que cela passe.»

M. Ouellet a déploré que ceux qui se sont opposés au projet se soient laissé guider par la peur et la mauvaise information. «Ils n’en ont pas assez parlé. Ils ne sont pas au courant. Ils ne connaissent pas ces gens [les musulmans].» Il a réitéré ce qu’il avait récemment déploré: les électeurs n’ont pas rejeté un cimetière, ils ont rejeté un cimetière musulman.

LaPresse.ca

Via: Fdesouche — http://ift.tt/2tbfSTA

July 18, 2017 at 03:01PM