Dans la ville de Ramle, en Israël, Sami Karra, un chrétien, est accusé d’avoir tué sa fille Henriette, âgée de 17 ans, parce qu’elle refusait de mettre un terme à sa relation avec son petit ami musulman qui durait depuis un an, selon le quotidien israélien Haaretz.

A plusieurs reprises, la famille de la jeune fille avait tenté de la persuader de le quitter, sans jamais y parvenir. Victime de violences par les membres de sa famille, Henriette Karra avait quitté le domicile et s’était notamment cachée dans la maison de la mère de son petit ami, qui purge actuellement une peine de prison.

Quelques jours avant d’être assassinée, elle avait confié à un proche son désir de se convertir à l’islam. Ce dernier avait rapporté l’information à son père, ce qui l’aurait poussé à agir, d’après l’acte d’accusation cité par Haaretz. Henriette Karra a été retrouvée morte dans la cuisine de la maison de ses parents, avec des multiples plaies au cou, probablement dues à des coups de couteau.

La mère de la jeune fille a déclaré à la police que son mari s’était senti humilié par l’attitude de sa fille, qu’il considérait la relation sentimentale et l’annonce de la conversion prochaine de sa fille comme un affront à «l’honneur de la famille».

Via: RT en français — http://ift.tt/2uvRuA7

July 18, 2017 at 05:57PM

Publicités