Quatre véhicules dégradés, trois gendarmes légèrement blessés : les festivités du week-end ont donné lieu à des affrontements violents entre les gendarmes et les jeunes, dans le quartier sensible de Boyenval, à Beaumont-sur-Oise. Des faits préoccupants à la veille du premier anniversaire du décès d’Adama Traoré, et de la manifestation de samedi prévue à Boyenval.

« Une quarantaine de personnes ont attaqué les gendarmes alors qu’ils s’étaient déployés à l’entrée du quartier. Nous avons subi 7 vagues sur un des points », confie le colonel Thomas, qui dirige le groupement de gendarmerie du Val-d’Oise.

Tirs de mortier, jets de projectiles, parfois depuis les toits : les gendarmes ont répliqué avec des grenades lacrymogènes et des balles de défense en caoutchouc. Un véhicule du peloton de surveillance et d’intervention, visé à deux reprises, a vu sa vitre conducteur voler en éclats, d’autres projectiles enfonçant la tôle. Pendant les deux soirs du 14 au 15 et du 15 au 16, les violences ont débuté vers 23 h 30 pour s’achever autour de 1 heure du matin. Il n’y a pas eu d’interpellations.

Fr. N.  leparisien.fr

Via: Le Parisien – Toute l’actualité — http://ift.tt/2u6Y5hQ

July 18, 2017 at 05:41PM