Le parquet de Paris a joint à l’enquête un signalement concernant des soupçons d’emplois fictifs au Parlement de la part de Jean-Luc Mélenchon, selon nos confrères du Parisien.

Sophie Montel n’épargnera personne dans son entreprise de dénonciation. En réaction à l’ouverture d’une enquête portant sur les soupçons d’emplois fictifs du FN au Parlement européen, celle-ci avait adressé au parquet de Paris une liste d’eurodéputés susceptibles d’avoir eu recours a des pratiques similaires.  

Le Modem avait été largement concerné. Ce mardi, nos confrères du Parisien rapportent que le dossier de Jean-Luc Mélenchon a à son tour été joint à l’enquête, après un signalement effectué le 27 juin dernier. 

>> Plus d’informations à venir 

Via: LEXPRESS.fr – Rss A la Une — http://ift.tt/2tmii69

July 18, 2017 at 05:06PM

Publicités