Illustration d'un nourrisson.

Illustration d’un nourrisson. — DIDIER PALLAGES / AFP

« Notre princesse Mariana Reese Sifrit est partie avec ses ailes d’ange à 8h41 ce matin, dans les bras de son papa et alors que sa maman se tenait juste à côté d’elle. » Voilà comment Nicole Sifrit a annoncé, mardi sur Facebook, le décès de sa petite fille à l’hôpital d’enfants d’Iowa City (
Etats-Unis).

Née le 1er juillet dernier, Mariana a été emportée par une méningite contractée après avoir été embrassée par une personne souffrant du
HVS-1, soit du virus de l’herpès buccal. La contamination par herpès buccal, qui peut se transmettre par un simple baiser, peut effectivement [et rarement] s’avérer fatale pour un nouveau-né.

« Embrassée par une personne non-identifiée »

Selon CNN, aucun des parents n’était infecté par le virus de l’herpès. Mariana « l’a contracté après avoir été embrassée par une personne non-identifiée, proche de la famille probablement ».

« Les deux premiers mois après la naissance d’un enfant sont très critiques, car un virus peut se propager rapidement et causer une maladie grave chez les nouveau-nés », a notamment expliqué au média américain Tanya Altmann, une pédiatre californienne.

>> A lire aussi : Herpès: 67% des moins de 50 ans sont infectés

Mariana « ne mangeait pas »

Une semaine après la naissance de Mariana, les parents, fous de joie, avaient décidé de se marier. Dans les deux heures suivant la cérémonie, ils avaient alors constaté que leur bébé « ne mangeait plus et ne se réveillait pas ».

Les parents ont immédiatement transporté leur enfant à l’hôpital. Là, les médecins lui ont diagnostiqué une méningite. Mariana a succombé à ce « baiser mortel » moins d’une semaine après son admission.

Via: 20Minutes – Une — http://ift.tt/2u9LWsu

July 19, 2017 at 09:28PM