Des voleurs ont dérobé les christs en laiton et en bronze fixés sur les croix d’une soixantaine de tombes dans deux cimetières du Doubs, a annoncé aujourd’hui la gendarmerie.

« Aucune profanation ou violation de sépulture n’a été constatée sur les sites », a précisé la gendarmerie qui a été prévenue mercredi de ces vols.

Une quarantaine de tombes du cimetière de Paroy et une vingtaine de sépultures du cimetière de Tarcenay, deux petites communes du Doubs distantes d’une trentaine de kilomètres, ont été la cible de voleurs de métaux, ont indiqué les gendarmes.

Le Figaro

Via: Fdesouche — http://ift.tt/2tfVD7y

July 19, 2017 at 09:10PM