Un champ traité au glyphosate en Allemagne.

Un champ traité au glyphosate en Allemagne. — Sebastian Willnow

Bruxelles relance
le processus d’autorisation du glyphosate. La Commission européenne a en effet décidé de proposer un renouvellement de la licence de cet herbicide controversé pour 10 ans au sein de 
l’Union européenne (UE).

Dans sa nouvelle proposition publiée mercredi, la Commission estime que « d’un point de vue de la gestion des risques, il est approprié de donner le renouvellement de l’autorisation du glyphosate ». Le vote du comité d’experts chargé du dossier est attendu en septembre ou en octobre.

Classé « cancérigène probable » par l’OMS

« Deux agences de l’UE, l’ECHA (sur les produits chimiques) et l’EFSA (sur la sécurité des aliments) ont confirmé qu’il n’y avait pas de raisons de classer cette substance comme cancérogène », a souligné le commissaire européen à la santé Vytenis Andriukaitis dans un court message en amont de la réunion. « Sur cette base, je n’ai aucun doute que cette substance est sans danger et la Commission va proposer de renouveler son homologation pour 10 ans », avait-il poursuivi.

>> A lire aussi : Pourquoi les experts s’écharpent-ils autour de ce pesticide?

Classé « cancérigène probable » par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ, OMS), cet herbicide est le plus utilisé dans l’UE. L’Efsa, l’Agence européenne de sécurité des aliments, juge elle le risque cancérigène « improbable ».

Nicolas Hulot a assuré que la France serait « ferme » sur le sujet

Une manifestation contre le glyphosate s’est tenue mercredi devant la Commission européenne à Bruxelles, quelques dizaines d’opposants s’attelant à faire tomber un flacon géant de glyphosate à la manière d’une statue de dictateur. « Les deux agences européennes se basent sur des études données par l’industrie », a dénoncé lors de cette mobilisation Julie Deruy, chargée de campagne pour le collectif Avaaz qui a rejoint l’initiative européenne citoyenne « Stop Glyphosate ».

>> A lire aussi : Pas de majorité pour le glyphosate, le feuilleton continue

L’utilisation du glyphosate est de plus en plus controversée dans l’UE. La Commission n’avait pas réussi à convaincre les Etats membres de renouveler la licence de l’herbicide, qui arrivait à expiration à l’été 2016. Bruxelles avait alors décidé de la prolonger de 18 mois, jusqu’à fin 2017, dans l’attente de l’avis scientifique de l’ECHA et de l’EFSA. Mardi soir le ministre français de l’Environnement Nicolas Hulot a assuré que son pays serait « ferme » sur le sujet.

Via: 20Minutes – Une — http://ift.tt/2uakv1S

July 19, 2017 at 11:58PM

Publicités