La chancelière allemande Angela Merkel, présidente du parti conservateur Union chrétienne-démocrate (CDU, au pouvoir), a rejeté dimanche les propositions de son parti allié, les conservateurs bavarois de la CSU, visant à plafonner le nombre des réfugiés accueillis par le pays.

« En ce qui concerne un plafond, ma position est claire : je ne l’accepterai pas », a-t-elle martelé dans un entretien diffusé dimanche soir sur la chaîne de télévision ARD.

Les commentaires de Mme Merkel vont à l’encontre des propos du chef de la CSU, Horst Seehofer, qui a ouvertement dit réfléchir au plafonnement du nombre des réfugiés admis, une condition indispensable à ses yeux pour renouveler sa coalition avec la CDU.

Ce plafonnement faisait partie du programme électoral de la CSU, intitulé « le Plan bavarois »

Source

Via: Fdesouche — http://ift.tt/2uAO2nK

July 20, 2017 at 02:28AM

Publicités