«L’Autriche renforce ses contrôles policiers et militaires à sa frontière avec l’Italie. A l’origine de cette décision, l’annonce de Rome d’attribuer davantage de visas européens aux migrants. Les autorités italiennes sont exaspérées par la solidarité européenne qu’elle juge particulièrement faible sur ce dossier. Depuis le début de l’année, plus de 80 000 personnes ont pris le risque de la traversée en provenance de Lybie, dont plus de 2 000 ont péri. Afin de mettre la pression sur Rome, l’Autriche brandit toujours la menace d’un mur anti-migrants au niveau du Col du Brenner, considéré comme un noeud stratégique entre le nord et le sud des Alpes.»
– Euronews, 18 juillet 2017, 23h22

VIDEO

Via: Fdesouche — http://ift.tt/2uxtdd2

July 19, 2017 at 12:50PM