La Marine est aux petits soins avec le milliardaire français Bernard Arnault. Le patron de LVMH a en effet pu profiter le 6 juin des services de deux plongeurs démineurs de la base de Toulon pour trouver un point de mouillage à son yacht dans le golfe de Saint-Tropez, selon le Canard enchaîné daté du 19 juillet.

Le Symphony et ses 100 mètres de long bénéficiait en effet d’un régime dérogatoire depuis le 24 juin 2016, quand un arrêté préfectoral avait interdit la navigation et le mouillage des navires et yachts dépassant 80 mètres au large de la célèbre station balnéaire varoise.

Sentant poindre un vent d’indignation, le vice-amiral d’escadre Charles-Henri du Ché, préfet maritime de la Méditerranée, explique à l’AFP que depuis l’attentat du 14 juillet 2016, une position de mouillage dérogatoire a été accordée au Symphony «pour des raisons de sécurité».

Il explique aussi que les plongeurs démineurs de la Marine lui ont proposé, cet été encore, un nouveau point de mouillage «conforme à la réglementation».

Une procédure normale selon le vice-amiral d’escadre, qui assure que la préfecture maritime est dans son rôle «en vérifiant la compatibilité des mouillages avec les exigences en termes d’environnement».

Mieux, elle l’a même fait «en optimisant ses moyens», estime le préfet maritime, qui précise que les plongeurs démineurs ont profité de «missions opérationnelles» pour dénicher le point de mouillage idéal pour le yacht du milliardaire.

Décidément, rien n’est trop beau pour Bernard Arnault.

Via: RT en français — http://ift.tt/2thlOLb

July 19, 2017 at 04:11PM

Publicités