Nouvelle envolée des déclarations d’embauche au 2è trimestre 2017, et ce surtout en CDI

D’après les dernières statistiques de l’Acoss, les entreprises n’en finissent plus de recruter. Le nombre de leurs embauches, tant en CDI qu’en CDD de plus d’un mois, a bondi de près de 4% au 2è trimestre. Et ce, quels que soient la taille des entreprises, les secteurs et les régions où les recrutements ont lieu.

Même si les bonnes nouvelles en matière de conjoncture économique sont fréquentes depuis quelques mois, les très bonnes nouvelles le sont moins. D’après l’Acoss stat publiée ce jeudi matin, le nombre de déclarations d’embauche hors intérim de plus d’un mois a nettement progressé (de 3,6%) au 2è trimestre 2017, et ce notamment en juin avec un bond enregistré de 4,8%. Cette augmentation résulte de la forte hausse des embauches tant en CDI (+5,7%) qu’en CDD de plus d’un mois (+1,8%), ce qui là encore n’est pas si fréquent. «Elle pourrait être liée en partie à l’arrivée à échéance du dispositif Embauche PME au 30 juin 2017, des entreprises», notamment de l’industrie et de la construction, préférant anticiper leurs embauches pour profiter de la mesure, note ainsi l’Acoss, la fédération des Urssaf et banque de la Sécurité sociale.

Un effet d’anticipation qui avait déjà été observé fin 2016 avant que la fin du dispositif, prévue pour la Saint Sylvestre, soit finalement reportée de six mois. La tendance est également excellente sur un an: les déclarations d’embauche de plus d’un mois progressent de 7,9%, évolution portée par la hausse des embauches en CDI (+12,2%) mais aussi en CDD de plus d’un mois (+4,5%). Et ce dans la quasi-totalité des régions, la Franche-Comté et la Haute-Normandie affichant même des hausses supérieures à 12%.

Du jamais vu depuis 10 ans

Ce bon résultat en matière d’emploi au 2è trimestre s’observe quelle que soit la taille des entreprises. Les entreprises de moins de 20 salariés affichent une augmentation de 5,9%, portée par la hausse conjointe des embauches en CDD de plus d’un mois (+6,2%) et de celles en CDI (+5,5%). Dans les entreprises de 20 salariés ou plus, les embauches progressent de 1,9%. La progression constatée est par ailleurs particulièrement marquée dans les secteurs de l’industrie (+9,3 %, après -6,3% sur les trois premiers mois de l’année) et de la construction (+5,4%, après -3,5%). Le secteur tertiaire enregistre aussi une hausse ce trimestre: +2,8%, après +0,8% au premier trimestre 2017.

Ces très bons résultats sur les déclarations d’embauche confirment les données sur l’emploi salarié publiées récemment par l’Insee et celles de l’emploi cadre rendues publiques par l’Apec. Ainsi l’association pour l’emploi des cadres anticipe de 215.000 à 239.000 recrutements de cadres par an d’ici à 2019, soit plus qu’avant la crise de 2008 qui représentait alors un plus haut jamais atteint à la matière, Quant à l’emploi salarié, le record de 2007 a également été battu sur les trois premiers mois de l’année avec plus de 80.000 postes créés au premier trimestre et une tendance, sur 12 mois glissants, de près de 300.000 que l’on n’avait pas observée dans l’hexagone depuis le début des années 2000.

Via: Économie – Google News — http://ift.tt/2uCaLA5

July 20, 2017 at 12:55PM