Le chanteur de Linkin Park (ici en 2008) est décédé le 20 juillet 2017.

Le chanteur de Linkin Park (ici en 2008) est décédé le 20 juillet 2017. — WENN/SIPA

Il a rejoint la longue liste des artistes partis trop tôt. L’annonce de la mort de Chester Bennington, qui a vendu des dizaines de millions d’albums avec Linkin Park, a secoué le monde de la musique, jeudi. Comme Chris Cornell il y a deux mois, le Bennington s’est semble-t-il suicidé après avoir combattu pendant des années ses démons, l’addiction et la dépression. De nombreux artistes lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux, de Rihanna à Nickelback.

C’est son compère Mike Shinoda qui a confirmé la triste nouvelle: «Sous le choc et le cœur brisé, mais c’est vrai», écrit le rappeur de Linkin Park, en attendant une déclaration officielle du groupe.

«Jésus, non!», s’exclame Corey Taylor, le chanteur de Slipknot, autre groupe phare du nu-metal des années 2000, qui a visiblement du mal à y croire.

Rihanna, elle, était fan d’une «bête vocale, le talent le plus impressionnant que j’aie vu live»

Du metal au rap

En mélangeant les genres, Linkin Park avait à la fois des fans dans le monde du rock et dans celui du rap. Côté guitare, Bennington est salué par Nile Rogers, Nickelback, Imagine Dragons, Billy Idol, One Republic ou encore My Chemical Romance.

Côté hip-hop, Chance the Rapper, Cypress Hill, Pusha T et d’autres ont également réagi, en attendant Jay Z avec qui Chester Bennington avait collaboré en 2004 pour l’album de mash-up Collision Course.

 

Via: 20Minutes – Une — http://ift.tt/2vHsGSN

July 21, 2017 at 06:26AM

Publicités