Réseau Actu

Le questionnement est le fondement même de l'humain, continuons à poser des questions.

media-alternatif

Trump est-il sur le point de larguer Israël en Syrie?


Va-t-il enfin sortir de son rêve sioniste ou israélien?

Par Jonas E. Alexis

« Tahrir al-Sham se compose de factions rebelles qui incluent Nour al-Din al-Zinki (bénéficiaires du financement américain jusqu’en 2015), qui avait capté l’attention mondiale quand ses membres avaient coupé la tête d’un enfant l’été dernier ».

Michael Scheuer, un ancien agent du renseignement de la CIA et maintenant professeur adjoint au Center for Peace and Security Studies de l’Université de Georgetown, a déclaré il y a quelques années que «  si cela ne dépendait que de moi, je larguerais les Israéliens demain ».

Trump connaît évidemment l’histoire des Israéliens et sait qu’ils manipulent les États-Unis depuis des décennies. Il sait que pour sauver l’Amérique, Washington doit «se débarrasser des Israéliens». Il connaît les forces puissantes qui alimentent les guerres perpétuelles au Moyen-Orient. Mais il s’est allié aux mêmes forces depuis qu’il a pris ses fonctions. C’était une des raisons pour lesquelles il a fini par bombarder la Syrie quelques semaines seulement après son entrée en fonction.

Mais il semble qu’une lueur apparait au bout du tunnel sioniste. Il a été rapporté que « Trump met fin au programme secret de la CIA qui armait les rebelles anti-Assad en Syrie ». [i]] Évidemment, les bellicistes et les défenseurs des terroristes aux États-Unis sont en colère. Charles Lister, un chercheur éminent au Middle East Institute, a déclaré:

« Nous tombons dans un piège russe. Nous rendons de plus en plus vulnérable la résistance modérée. . . . Nous leur coupons vraiment le cou « . [ii]]

Ilan Goldenberg, un ancien haut fonctionnaire de l’administration Obama et directeur du Programme de sécurité au Moyen-Orient au Centre pour une nouvelle sécurité américaine, a déclaré: « C’est une force que nous ne pouvons pas nous permettre d’abandonner complètement. S’ils mettent définitivement fin à l’aide aux rebelles, ce serait une énorme erreur stratégique. » [iii]]

Une énorme erreur stratégique? Comment Goldenberg explique-t-il que les soi-disant rebelles font partie des principaux problèmes dans la région? Écoutez ça:

« Tahrir al-Sham se compose de factions rebelles qui incluent Nour al-Din al-Zinki (destinataires du financement des États-Unis jusqu’en 2015), qui avait capté l’attention mondiale quand ses membres avaient coupé la tête d’un enfant l’été dernier; et le prétendu groupe rebelle modéré financé par les États-Unis, Fastaqim, qui s’est récemment allié avec Ahrar al-Sham, qui adhère lui-même à une idéologie salafiste extrême et fait partie intégrante de Tahrir al-Sham.

« Un rapport d’Amnesty International de juillet 2016 a condamné à la fois Nour al-Din al-Zinki et Ahrar al-Sham pour avoir commis des » violations graves du droit humanitaire international, dont des enlèvements, la torture et les exécutions sommaires « .

« D’une manière alarmante, selon un rapport publié le 8 février dans le Financial Times, les « commandants soutenus par le MOM [NDT : Centre des opérations interarmées] », c’est-à-dire les commandants rebelles soutenus par les États-Unis, « ont systématiquement gonflé les chiffres de leurs effectifs pour empocher des salaires supplémentaires et demander encore plus d’armes qu’ils pourront stocker ou vendre au marché noir. Comme il fallait s’y attendre, une grande partie de ces armes ont fini dans les mains de Daech.  » [[iv]]

Par exemple, un ancien commandant rebelle soutenu par les États-Unis a déclaré que « la CIA en avait connaissance, comme bien sûr tout le monde au MOM ». [v]]

Le fait que Goldenberg dise que c’est une énorme erreur de lâcher les rebelles est en soi-même une énorme erreur. Si Trump est vraiment sérieux dans sa volonté de stopper les soi-disant rebelles en Syrie, il doit le faire très vite. Ce serait aussi une attaque implicite contre le régime israélien, qui veut toujours éliminer Assad de la région.

Le Washington Post appelle toujours la cellule terroriste en Syrie «des rebelles syriens modérés», ignorant délibérément le fait que ces «rebelles» commettent des actes de terrorisme atroces depuis le début de la guerre en Syrie. En fait, les civils syriens eux-mêmes ont déclaré qu’il n’y avait «pas de rebelles modérés» en Syrie. [vi]] N’oublions pas ce qu’avait fait un «rebelle» il y a quelques années. Il a arraché le cœur d’un cadavre et en a mangé un morceau.

Si Trump lâche ces terroristes, les responsables israéliens seront également en colère. Trump s’accrochera-t-il à des principes moraux sérieux? Dira-t-il au régime à Tel Aviv que l’Amérique est fatiguée des guerres perpétuelles? Créera-t-il la véritable différence? Cessera-t-il complètement d’écouter le régime israélien ne serait-ce que par respect de tout ce qu’il dit ? Va-t-il arrêter de faire couler le sang des soldats américains au Moyen-Orient en n’écoutant pas une entité particulièrement diabolique ?

 Source : Veterans Today

Traduction : AvicRéseau International

 [i] Greg Jaffe et Adam Entous, « Trump met fin au programme secret de la CIA pour armer les rebelles anti-Assad en Syrie, un mouvement recherché par Moscou », Washington Post , 19 juillet 2017.

 [ii] Ibid.

 [iii] Ibid.

 [iv] James Carden, « Pourquoi les États-Unis continuent-ils à armer les terroristes en Syrie? », The Nation , 3 mars 2017.

 [v] Ibid.

 [vi] « Il n’y a aucun rebelle modéré ici »: RT parle avec les civils d’Alep lors d’un nouvel accord de cessez-le-feu (VIDEO),  » Russia Today, 10 septembre 2016.

Via: Réseau International — http://ift.tt/2tLNerV

July 21, 2017 at 10:48AM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :