Pour Elon Musk, la non régularisation de l’intelligence artificielle (IA) pourrait être le « le plus grand danger auquel nous serons confrontés en tant que civilisation ». Il y a quelques jours, le directeur et fondateur de SpaceX et Tesla annonçait qu’il serait absolument nécessaire de régulariser tout ce qui concerne l’intelligence artificielle, afin d’écarter toute menace potentielle pour les êtres humains dans le futur.

C’est lors de la réunion de l’Association nationale des gouverneurs de 2017, organisée le 15 juillet à Providence, aux États-Unis, qu’Elon Musk a abordé un certain nombre de sujets, dont celui de l’intelligence artificielle. Au cours de cette conférence, Musk a alerté les gouverneurs américains pour mettre en place des règlements clairs et précis concernant le développement de l’IA. Selon Musk, si cette dernière n’est pas contrôlée, elle pourrait bien finir par constituer un danger, peut-être même « le plus grand danger auquel nous serons confrontés en tant que civilisation ».

Une solution potentielle proposée par Musk serait de mettre en place une forme de réglementation anticipée : « En général, des règlements sont mis en place après que des événements se soient produits », explique-t-il. « Cela prend une éternité. Cette manière de faire n’est pas une bonne chose car nous agissons toujours après coup (par réaction). Par le passé, heureusement, cela n’a jamais représenté un risque fondamental pour l’existence de notre civilisation. Concernant l’IA en revanche, c’est différent. Elle représente une véritable menace pour notre existence », ajoute-t-il.

Plusieurs des gouverneurs ont donc demandé à Musk comment il serait possible de réglementer cette nouvelle industrie, et il a répondu que la première étape serait « d’essayer d’en apprendre autant que possible, afin de comprendre la nature des problèmes ». C’est notamment ce que Musk fait, grâce à son entreprise de recherche à but non lucratif, OpenAI.

OpenAI n’est pas l’unique initiative de Musk dans ce domaine. En effet, ce dernier a également mis en place Neuralink, une interface homme-machine qui donnerait à l’humanité la capacité de rester à niveau avec l’IA, tout en permettant d’intégrer différentes technologies.

Bien qu’il n’y ait pas de menace immédiate, Musk souligne le fait qu’une régulation proactive est tout simplement cruciale : « jusqu’à ce que les gens voient vraiment des robots tuer des personnes dans la rue, ils ne sauront pas comment réagir, car ça leur paraît irréel », a-t-il déclaré.

« Je travaille sur des formes d’intelligence artificielle très avancées et je pense qu’on devrait tous s’inquiéter de ces progrès. Le domaine de l’IA est un cas rare où je pense que nous devons à tout prix être proactifs dans la réglementation, plutôt que réactifs. Car je pense qu’au moment où nous serons réactifs dans cette réglementation de l’IA, il sera trop tard », a-t-il ajouté.

VIDÉO : Association nationale des gouverneurs (2017)

Source : NGA

Cet article Pour Elon Musk, la non régularisation de l’intelligence artificielle pourrait être « le plus grand danger auquel nous serons confrontés en tant que civilisation » est apparu en premier sur Trust My Science.

Via: Trust My Science — http://ift.tt/2uLr4dg

July 22, 2017 at 08:28PM

Publicités