Quelques dizaines de riverains et commerçants ont construit lundi matin un mur de 1,80 mètre de haut sur 18 mètres de long pour barrer l’entrée de l’ex-hôtel Formule 1 de Séméac (Hautes-Pyrénées), un des 62 établissements de l’enseigne rachetés par la SNI (filiale de la Caisse des dépôts) pour devenir des centres d’hébergement et d’accueil. «Nous ne sommes pas contre l’accueil. Il faut faire quelque chose pour ces personnes en difficulté, a osé le responsable de ce collectif. Mais il faut aussi prendre en compte les citoyens.» La livraison du centre est prévue ce mardi.

Source : Xénophobie A Séméac, des militants construisent un mur anti-migrants – Libération