À l’abri de l’ombrière du Vieux-Port, une centaine de personnes se sont rassemblées hier après-midi en faveur de la cause animale. Plus particulièrement, pour le chat appelé Chevelu qui a été torturé à mort en juin dernier, à Draguignan (Var).

« Vous imaginez-vous prendre des tessons de bouteilles et écorcher vif un chat ?, s’insurge Francine Viau, organisatrice de la manifestation. Les agresseurs sont dans la nature. La police ne fait rien. » Diverses associations de protection des animaux sont venues de toute la région pour se joindre aux protestations.

« Justice pour les animaux ! », ont scandé les participants. Ils réclament une meilleure application de la loi, qui prévoit jusqu’à deux ans de prison ferme et 30 000 euros d’amende pour actes de cruautés envers un animal. « On nous prend pour des farfelus, s’indigne Aline, membre de l’association L214. Mais la cause animale n’est pas moins légitime que les autres. »

Source : Au Vieux-Port, on demande justice pour les animaux ! | La Provence

Publicités