L’organisation créée par Julian Assange a également mis à disposition des internautes un moteur de recherche pour essayer de faire le tri parmi les 50 773 autres courriels qui n’ont pas encore été examinés.

Une fuite considérable. Ce lundi 31 juillet, Wikileaks a rendu public une base de données comprenant exactement 71 848 mails. Ces derniers ont été reçus ou échangés par des membres de l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron. Ces courriels dateraient d’entre mars 2009 et avril 2017. Exactement 21 075 d’entre eux auraient été individuellement vérifiés par l’organisation créée par Julian Assange grâce aux clés de domaine utilisées pour l’envoi, d’après le communiqué officiel publié aujourd’hui. Aucune révélation fracassante n’a encore été faite sur cette fuite.

Mais 50 773 n’ont pas encore pu être examinés. C’est la raison pour laquelle Wikileaks en appelle aux internautes. En effet, l’ONG a mis a disposition un moteur de recherche pour tenter de faire le tri parmi ce flot de courriels. Ces derniers seraient en partie des newsletters et quelques conversations personnelles.

Un mauvais souvenir du 6 mai dernier

Cette nouvelle saisie intervient trois mois après le piratage de documents internes au parti d’Emmanuel Macron. En effet, à la veille du deuxième tour de l’élection présidentielle et quelques minutes avant la trêve électorale, la République En Marche avait été victime d’une fuite conséquentes de documents issus de boites mail de proches d’Emmnanuel Macron.

Ce 6 mai dernier, l’équipe de l’actuel Président de la République affirmait alors avoir été « victime d’une action de piratage massive et coordonnée donnant lieu à la diffusion sur les réseaux sociaux d’informations internes de nature diverse (mails, documents comptables, contrats…) ».

>>> A relire :« Macron charge ses ministres, qui font selon lui du « pipi de chat » »

Source : Wikileaks divulgue 21 000 mails « vérifiés » de la campagne d’En Marche – Vsd

Publicités