Le président a fustigé « une connerie sans nom », rapporte « Le Canard enchaîné »…

La scène est rapportée par le Canard enchaîné de ce mercredi. Devant les chefs de sa majorité réunis le 26 juillet, Emmanuel Macron évoque, furieux, l’annonce quatre jours plus tôt d’une mesure particulièrement polémique : la baisse de cinq euros par mois des aides personnalisées au logement (APL).

« C’était une connerie sans nom ! Pas la peine de se retrouver dans des débats complètement dingues qui n’ont fait l’objet d’aucun engagement », » s’exclame le président de la République, demandant qu’on s’en tienne à ce qui avait été annoncé pendant la campagne.

Cette annonce, dont la paternité fait encore débat, avait été critiquée de tous bords, valant à Emmanuel Macron d’être taxé « d’anti Robin des Bois » qui « prend aux pauvres pour donner aux riches », et à son gouvernement d’être accusé d’« économies de bouts de chandelle ». Il avait également suscité une bronca des Insoumis à l’Assemblée, mais aussi un appel de la députée LREM Claire O’Petit à ne pas « pleurer pour cinq euros ». L’élue avait finalement affirmé que cette baisse serait « limitée à trois mois ».

Source : APL: Emmanuel Macron aurait piqué une colère après l’annonce de la baisse de cinq euros