Une organisation de défense des musulmans a enjoint la direction d’un restaurant McDonald’s d’Alabama à licencier des employés qui auraient caché des morceaux de porc dans les sandwichs au poulet commandés par une famille musulmane.

Le 1er août, le conseil de l’Alabama pour les relations américano-islamiques (CAIR-Alabama) a contacté McDonald’s après avoir reçu la plainte d’une famille musulmane.

Dans une vidéo envoyée à l’organisme, et relayée par l’antenne locale de la NBC, on entend la famille accuser les employés d’un restaurant de la célèbre chaîne de fast-food situé dans la ville de Decatur, d’avoir délibérément glissé du bacon dans les burgers au poulet qu’elle avait commandés, alors que la consommation de porc est prohibée par la tradition islamique.

Dans un court extrait de la séquence filmée par la famille, on entend une femme demander à une personne hors champ pourquoi ses 14 sandwichs au poulet contenaient du porc. Effectivement, de petits morceaux de bacon semblaient avoir été cachés entre la salade et le filet de poulet pané contenus dans les sandwichs.

«Sur la base des preuves en notre possession et au vu de l’essor sans précédent du sentiment anti-musulman aux Etats-Unis, nous sommes convaincus qu’il s’agissait d’un acte délibéré de fanatisme religieux et ethnique», a déclaré Khaula Hadeed, la directrice générale de CAIR-Alabama, citée par NBC.

«McDonald’s devrait enquêter sur cet incident, identifier et licencier les employés responsables de cet incident et prendre des mesures pour satisfaire les préoccupations de cette famille américaine, en commençant évidemment par présenter des excuses», a-t-elle ajouté.

Jusqu’à présent, ni le siège de McDonald’s ni le restaurant de franchise établi à Decatur n’ont répondu aux allégations de l’organisme musulman.

En juillet dernier, de l’autre côté de l’Atlantique, un Londonien de 36 ans avait été condamné à une peine de six mois de prison pour «agression» et «trouble à l’ordre public», en raison d’un acte de malveillance comparable. Il avait été arrêté pour avoir agressé une adolescente musulmane avec un sachet contenant une tranche de bacon.

Source : USA: des employés de McDonald’s accusés d’avoir caché du bacon dans des burgers vendus aux musulmans — RT en français