La journaliste suédoise Kim Wall a été violée avant d’être tuée à bord d’un sous-marin


Le ministère public suédois a annoncé, mardi, que l’inventeur danois Peter Madsen a prémédité son geste.

Soupçonné du meurtre de la journaliste suédoise Kim Wall à bord de son sous-marin en août, l’inventeur danois Peter Madsen était passé aux aveux en octobre 2017, reconnaissant avoir démembré son corps et l’avoir abandonné en mer. Mais il niait l’avoir tuée ou violée.

Le ministère public danois a annoncé, mardi 23 janvier, que M. Madsen a attaché et violé la journaliste avant de l’assassiner à bord du Nautilus, le submersible de 17 mètres qu’il a construit.

 Lire aussi :   Affaire du Nautilus : Peter Madsen passe aux aveux

Un geste prémédité

Selon les procureurs, Peter Madsen a prémédité son geste en embarquant la scie, les tournevis et les liens qui ont été utilisés pour attacherfrapperentailler et poignarder la jeune femme.

Les causes exactes de sa mort n’ont toujours pas été établies, mais le ministère public pense qu’elle est morte de strangulation ou après que ses veines ont été coupées. Peter Madsen a été inculpé, le 16 janvier, pour meurtre et agression sexuelle.

Des aveux successifs

Kim Wall, journaliste expérimentée de 30 ans, avait embarqué le soir du 10 août à bord du Nautilus avec Peter Madsen dans le cadre d’un reportage. Son compagnon, inquiet, avait signalé sa disparition le 11 août. Le même jour, Peter Madsen était secouru par les autorités danoises dans les eaux de l’Oresund, entre les côtes du Danemark et de la Suède, peu après le naufrage de son sous-marin, que les enquêteurs pensent qu’il l’a intentionnellement sabordé.

Lire aussi :   Affaire du « Nautilus » : qui est Peter Madsen, l’inventeur soupçonné de l’homicide d’une journaliste ?

Peter Madsen avait dans un premier temps affirmé avoir débarqué vivante la journaliste sur la pointe de l’île de Refshaleoen, à Copenhague, dans la soirée du 10 août. Il avait ensuite avoué le 21 août avoir jeté à la mer le corps de la journaliste après un accident, il niait toutefois avoir mutilé le cadavre.

Puis, en octobre, il avait reconnu avoir découpé son corps mais niait avoir tué la jeune femme : il affirmait que « Kim Wall est morte à la suite d’une intoxication au monoxyde de carbone dans le sous-marin, alors que lui se trouvait sur le pont ».

Peter Madsen est connu pour avoir construit plusieurs sous-marins privés. Le Nautilus, qui avec ses dix-huit mètres de long et ses 40 tonnes, est devenu, en 2008, le plus grand submersible privé au monde.

Source : La journaliste suédoise Kim Wall a été violée avant d’être tuée à bord d’un sous-marin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :