Des familles d’accueil pour les personnes âgées, l’alternative aux maisons de retraite


Des familles d’accueil pour les personnes âgées, l’alternative aux maisons de retraite:

À l’opposé des maisons de retraite surchargées et impersonnelles, des personnes âgées dépendantes sont accueillies au sein de familles agréées. La plateforme sociale Cettefamille.com met en relation les familles.

Les maisons de retraite craquent. Surchargés et en sous-effectifs, les Ehpad évoquent la dégradation de la situation et réclament des moyens supplémentaires. La ministre de la Santé a promis des mesures «immédiates» pour enrayer la situation. Parallèlement, une alternative aux Ehpad émerge et rencontre un franc succès: les personnes âgées vivant au sein de familles d’accueil. Le fonctionnement est similaire à celui pour les enfants: les familles d’accueil sont agréées par l’administration et formées par les conseils départementaux. Le site Cettefamille.com a eu l’idée de mettre en relation les familles habilitées à recevoir une personne âgée et celles en recherche d’une place pour un proche.

» LIRE AUSSI – Réforme des retraites: le gouvernement invite les Français à s’exprimer

Agathe Pommery et Paul-Alexis Racine Jourdren, fondateurs de la plateforme sociale, ont puisé leur inspiration dans leur propre expérience. «Nous cherchions une maison de retraite pour un proche, mais aucun lieu n’était adapté. Le médecin de famille nous a alors orientés vers des familles d’accueil. Nous avons trouvé sur internet les coordonnées de familles en capacité d’accueillir des personnes dépendantes. Les familles rencontrées nous ont confié qu’elles avaient du mal à se faire connaître. Nous avons donc décidé de lancer une plateforme pour recenser les familles agréées», indique le jeune entrepreneur.

«L’objectif est d’offrir un accompagnement chaleureux pour la personne en perte d’autonomie»

Très concrètement, la plateforme sociale met en relation les familles accueillantes et les personnes âgées. Le site se charge de toutes les formalités administratives pour les personnes âgées accueillies et permet aux familles d’accueil de se faire connaître. «Nous nous assurons que les familles d’accueil disposent d’une chambre individuelle, qu’elles sont en mesure d’assurer la coordination avec le personnel médico-social et que les personnes âgées sont intégrées à la vie de la famille», précise Agathe Pommery. La solution est plus économique pour les personnes dépendantes puisque le coût est d’environ 750 euros par mois, grâce aux aides, soit un coût environ 30% moins élevé que dans les maisons de retraite.

Mais Agathe Pommery estime que l’atout maître de sa solution est d’assurer une vie sociale et familiale aux personnes accueillies. La famille s’engage en effet à intégrer la personne dépendante à la vie de la famille, à lui assurer une continuité avec sa vie à la maison. Par ailleurs, la plateforme rencontre les familles d’accueil et recense leurs goûts et habitudes, si elles ont des enfants, des animaux et les activités faites à la maison… pour les faire correspondre au mieux aux habitudes des personnes accueillies. «Au-delà du secteur géographique, les familles sont mises en relation aussi en fonction de leurs goûts et habitudes. L’objectif est d’offrir un accompagnement chaleureux pour la personne en perte d’autonomie. Des liens se créent entre les familles, même si les familles d’origine restent bien présentes. Une des personnes accueillies y est depuis 8 ans!», indique Agathe Pommery.

Au total, 2700 familles agréées sont recensées dans toute la France par la plateforme. Depuis sa création, en 2016, plus de 1500 personnes âgées ont été accompagnées par la structure.

from Tumblr https://reseau-actu.tumblr.com/post/174434803108

Un commentaire sur “Des familles d’accueil pour les personnes âgées, l’alternative aux maisons de retraite

Ajouter un commentaire

  1. 12 millions de français sont handicapés ou subissent un handicap. De plus en plus de jeunes aussi à cause de l’obésité et de déficiences auditives. Ce seront les prochains retraités qui ont déjà à vingt ans des handicaps. Comment seront-ils à 60 ans !!!! 700 000, c’est le nombre des déficiences mentales (on devrait compter parmi ces troubles mentaux les fous de Dieu qui jouent aux terroristes). Des familles d’accueil pour personnes âgées ? C’est une très bonne idée.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :