Avec les caisses en libre service, les supermarchés face à une hausse des vols


Avec les caisses en libre service, les supermarchés face à une hausse des vols:

Face aux bornes automatiques de paiement dans les grandes surfaces, les clients redoublent d’imagination pour tromper les machines.

Avec la disparition des caissières, les clients déploient des stratagèmes pour dérober des articles dans les supermarchés. C’est en tout cas l’une des conclusions d’Émeline Taylor, enseignante en criminologie à la City University, basé à Londres. L’universitaire explique ce phénomène dans un article publié dans le magazine spécialisé The Conversation

La spécialiste explique que le nombre de bornes de paiement en libre-service dans le monde devrait atteindre 325000 d’ici 2019, contre près de 190000 en 2013, selon Le Progrès . Dans certains magasins, les caissières ont même complètement disparu au profit des bornes de paiements. Mais l’envolée du nombre de ces caisses automatiques a été accompagnée par une recrudescence du nombre de vols et d’arnaques de la part des clients.

Vols à l’étalage: ces petits délits sur lesquels l’État ferme parfois les yeux

Ainsi, pour payer leurs fruits et légumes moins cher, certains consommateurs se trompent volontairement sur l’intitulé des produits et se facturent des biens moins onéreux. Par exemple, s’ils prennent des avocats, ils indiqueront qu’il s’agit de carotte et la facture sera moins salée. C’est ainsi qu’un magasin australien a constaté qu’il avait facturé bien plus de carotte qu’il n’en avait en stock! Ce comportement est tellement répandu en Australie que la police a lancé une campagne de répression ciblée contre les vols à l’étalage.

Tous types de profils

La Grande-Bretagne est confrontée au même problème avec un client sur cinq qui admet voler régulièrement des produits. Les machines elles-mêmes sont considérées comme des pousses au crime! Avec d’importants manques à gagner pour les distributeurs. Ainsi, les consommateurs mettent différentes stratégies en place, comme celle de mimer le passage d’un article devant le scanner mais en masquant le code-barres pour éviter que le produit ne soit comptabilisé, geste qui permet de passer inaperçu auprès des vigils, empiler les produits et n’en décompter qu’un seul.

La fraude est si facile avec les machines que les clients les accusent de les inciter à passer à l’acte, souligne le chercheur. Elle établit ainsi plusieurs profils de voleurs en supermarchés. La spécialiste en conclut que les voleurs ne sont pas uniquement les plus défavorisés qui subtilisent des produits pour des raisons économiques mais certains le font par défi ou ruse ou encore pour tromper la routine et l’ennui en grandes surfaces.

from Tumblr https://reseau-actu.tumblr.com/post/175264637683

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :