Vaisselle de l’Elysée, piscine à Brégançon : Jean-Louis Debré étrille Macron


Vaisselle de l’Elysée, piscine à Brégançon : Jean-Louis Debré étrille Macron:

Pour l’ancien président du Conseil constitutionnel, la bienveillance envers le chef de l’Etat a laissé place au doute.

Jusqu’alors très conciliant vis-à-vis de la politique d’Emmanuel Macron, Jean-Louis Debré ose quelques critiques. Invité sur LCP ce vendredi 13 juillet, l’ancien président du Conseil constitutionnel avait un message à faire passer.

La politique est devenue « un métier du spectacle »

« Vous ne pouvez pas demander aux Français – et il a raison de le demander – de faire des efforts, de faire en sorte que les APL on les diminue, très bien, et en même temps acheter pour un demi-million [d’euros] de vaisselle pour l’Elysée », fustige-t-il. Autre motif d’insatisfaction : la piscine qu’Emmanuel Macron veut faire construire au fort de Brégançon. On ne peut pas « en même temps s’adresser aux Français en disant ‘allez, on va réduire un certain nombre de prestations’, et en même temps se faire construire une piscine à Brégançon », s’insurge-t-il encore une fois, ajoutant qu’« aucun président de la République ne l’a fait ». Ainsi, pour l’ancien Sage, l’« état de doute et d’interrogation » a succédé à un « état de bienveillance ».

SUR LE MÊME SUJET

Jean-Louis Debré fustige la permission de l’Assemblée accordée aux sans-cravate

Debré dit “ses doutes” sur la présidence d’@EmmanuelMacron: “Vous ne pouvez pas demander aux Français de faire des efforts et en même temps acheter pour un demi-million de vaisselle pour l’Elysée! Se faire construire une piscine à Brégançon aucun président ne l’a fait…” #PolMat

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

L’homme d’Etat dresse ensuite le bilan peu reluisant de la politique, devenue selon lui « un métier du spectacle ». « Mais le drame, c’est que nous n’avons aucune autre solution, la droite s’est conduite comme un bateau ivre dont chaque chef a un cap différent. La gauche, vous l’avez entendue ? Elle a disparu », déplore-t-il. Enfin, il prend position contre l’organisation du Congrès de Versailles, pour lequel Emmanuel Macron a lu un discours devant les parlementaires, assurant que « jamais dans notre histoire, même du temps de De Gaulle, il n’y a eu cette concentration de pouvoir ».

from Tumblr https://reseau-actu.tumblr.com/post/175876724650

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :