Tuerie de Las Vegas : le propriétaire de l’hôtel poursuit 1000 victimes en justice


La décision de MGM Resorts fait scandale aux États-Unis. C’est depuis le 32e étage de l’hôtel possédé par cette société que Stephen Paddock, un Américain de 64 ans, avait ouvert le feu sur le public d’un festival de musique country, causant la mort de 58 personnes et en blessant plus de 800 autres.

Poursuivre en justice… les victimes d’un bourreau. La décision de la société propriétaire de l’hôtel d’où a tiré l’auteur du massacre de Las Vegas l’an dernier fait scandale depuis plusieurs jours aux États-Unis. MGM Resorts a porté plainte vendredi contre 1000 victimes de la fusillade la plus meurtrière de l’histoire récente des États-Unis.

» LIRE AUSSI – Tuerie de Las Vegas: le mobile reste un mystère

Le 1er octobre, en toute fin de soirée, Stephen Paddock, un Américain de 64 ans, avait ouvert le feu sur le public d’un concert de country en plein air, tuant 58 personnes et en blessant environ 800 parmi les 22.000 fans du festival Route 91 Harvest. Le tireur s’était retranché dans une chambre au 32ème étage de l’hôtel Mandalay Bay Resort and Casino, où il avait installé un arsenal, et s’est suicidé en retournant son arme contre lui avant l’arrivée de la police.

Fusillade de Las Vegas: les images des caméras embarquées de la police publiées – Regarder sur Figaro Live

Près de dix mois plus tard, les motivations exactes du tueur restent une énigme. Dans la foulée de la tragédie, l’État islamique avait évoqué la mort en martyr d’«Abu Abd Abdulbar l’Américain», mais les enquêteurs n’ont pu établir aucun lien entre Stephen Paddock et l’islam radical. En revanche, son père avait été dans les années 1950 un redoutable braqueur de banques, décrit à l’époque par le FBI comme un «psychopathe», «accro au bridge» et ayant «des tendances suicidaires». Un profil qui n’est pas sans rappeler celui de son propre fils, accro au poker électronique et connu des casinos de Las Vegas. Par le passé, en sa qualité de gros joueur, le tueur avait même été logé gratuitement par le Mandalay Bay dans la suite au 32e étage, duquel il tuera les 58 personnes.

Poursuite en justice «la plus scandaleuse»

Quelque 2500 personnes – dont des survivants et des familles de victimes – ont poursuivi ou dit vouloir poursuivre le groupe hôtelier pour négligence. MGM Resorts a répliqué par une plainte déposée vendredi dans le Nevada et au tribunal fédéral de Los Angeles, demandant l’abandon des poursuites à son encontre.

Disant s’appuyer sur une loi fédérale (le «Safety Act»), le groupe affirme ne pas pouvoir être juridiquement tenu responsable de l’attaque car, avec l’organisateur du concert Live Nation, il a confié la sécurisation de l’événement à l’entreprise CSC, certifiée par le département de la Sécurité Intérieure (DHS). Le Safety Act, loi votée après les attentats du 11 septembre 2001, dispose que le gouvernement fédéral est en dernier ressort responsable si des attaques de masse impliquent des organisations qui ont embauché des sociétés de sécurité certifiées par le DHS.

MGM Resorts a eu beau préciser dans sa plainte qu’il ne cherchait pas à obtenir de l’argent par cette procédure et qu’il veut juste qu’elle soit jugée par les tribunaux fédéraux en vertu de la loi Safety Act, sa démarche a fait scandale. L’association de soutien aux victimes d’armes à feu Route 91 Strong, du nom du festival de musique country pendant lequel a eu lieu le massacre, s’est ainsi dite «profondément attristée», soulignant que beaucoup de victimes traumatisées étaient encore «au bord du suicide», beaucoup ayant perdu «leur travail, leur maison». L’avocat Robert Eglet, qui représente l’une des victimes, a de son côté parlé de la chose «la plus scandaleuse vue en 30 ans de carrière», et fait valoir que «CSC n’assurait pas la sécurité au Mandalay Bay» pendant et avant la fusillade, et que MGM peut donc légitimement être poursuivi.

» VOIR AUSSI –6 mois après la fusillade de Las Vegas, des images du tireur sont révélées – Regarder sur Figaro Live

6 mois après la fusillade de Las Vegas, des images du tireur sont révélées – Regarder sur Figaro Live

Source : Le Figaro Premium – Tuerie de Las Vegas : le propriétaire de l’hôtel poursuit 1000 victimes en justice

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :