À l’heure de la rentrée de Macron, l’ombre de l’affaire Benalla plane toujours sur l’Élysée


À l’heure de la rentrée de Macron, l’ombre de l’affaire Benalla plane toujours sur l’Élysée:

Convaincue par l’idée que ce «scandale d’État» aura des répercussions à long terme, l’opposition promet une rentrée musclée au président.

Depuis le fort de Brégançon cet été, Emmanuel Macron aura joué l’esquive. Discret pendant ses quinze jours de congé du mois d’août, le président a réussi, lors de ses rares bains de foule, à éviter de revenir sur l’affaire Benalla. Preuve, selon son entourage, que les Français sont passés à autre chose. «Ils en ont ras le bol d’entendre parler de Benalla. Même ceux qui ne sont pas macronistes le disent. L’affaire a été surexploitée, surmédiatisée», juge un soutien de premier cercle d’Emmanuel Macron.

De retour à Paris, le chef de l’État entend comme si l’affaire Benalla était derrière lui. Ses proches parient sur la réorganisation des services de l’Élysée, prévue d’ici à la fin de l’année, pour enterrer définitivement la polémique. Promise au cœur de l’affaire, la réforme est censée éviter de nouveaux «dysfonctionnements» et autres ambiguïtés, notamment sur le rôle des conseillers.

» LIRE AUSSI – Affaire Benalla: Macron reconnaît «des dysfonctionnements à l’Élysée»

«La période estivale a marqué une ­pause, mais l’affaire est loin d’être ­terminée. Un grand nombre de ­questions restent sans réponse»

La stratégie de l’esquive sera cependant plus complexe à mener à Paris qu’à Brégançon. L’opposition, toujours remontée face à ce «scandale d’État», a prévu de revenir à la charge à la rentrée. «La période estivale a marqué une pause, mais l’affaire est loin d’être terminée. Un grand nombre de questions restent sans réponse quant au rôle exact d’Alexandre Benalla à l’Élysée. On ne peut pas repartir comme si de rien n’était», souligne Fabien di Filippo, député Les Républicains qui promet une rentrée «extrêmement compliquée» à Emmanuel Macron et à sa majorité.

Au Sénat, la commission d’enquête parlementaire doit par ailleurs reprendre en septembre pour faire la lumière sur les «nombreuses zones d’ombre» de l’affaire. «Notre rapport de conclusion va remettre l’affaire Benalla dans l’actualité», certifie un sénateur issu des rangs de la gauche. Une menace pas vraiment prise au sérieux par l’exécutif. «S’il y avait tant d’urgence, ils n’auraient pas suspendu leur commission pour prendre des vacances», persifle-t-on dans l’entourage du chef de l’État.

«Pour la première fois du quin­quennat, nous avons vu que ­Macron et son gouvernement étaient blocables. Toute l’opposition va en ­retenir la ­leçon»

À l’aube de la rentrée, l’opposition de droite et celle de gauche comptent aussi faire front pour tenter de reporter une nouvelle fois le projet de réforme constitutionnelle. En pleine affaire Benalla, l’examen du texte avait déjà été repoussé à la rentrée. «Pour la première fois du quinquennat, nous avons vu que Macron et son gouvernement étaient blocables. Toute l’opposition va en retenir la leçon», prévient Éric Coquerel, député de La France insoumise.

Convaincue, l’opposition assure également que l’affaire Benalla laissera des traces sur le plus long terme. «Macron a déjà perdu l’électorat de gauche avec ses réformes sociales. Avec cette affaire Benalla, il a perdu celui de droite. Beaucoup d’électeurs, convaincus au début, ont été très déçus», rapporte le député LR Claude Goasguen. «On disait aussi que la contestation autour de la réforme de la SNCF allait perdurer dans le temps. Et au final, qui en parle encore aujourd’hui? Dans un an, on se demandera comment cette affaire a pu créer une telle effervescence…», prédit, serein, François Patriat, le président du groupe LaREM au Sénat.

from Tumblr https://reseau-actu.tumblr.com/post/177265497629

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :