L’armateur CMA CGM et ses concurrents sont engagés dans une course à la taille


L’armateur CMA CGM et ses concurrents sont engagés dans une course à la taille:

Le groupe français, quatrième mondial du transport maritime de conteneurs, doit faire face à la consolidation du secteur. Le «Saint-Exupéry», nouveau géant des mers battant pavillon français, a été inauguré jeudi au Havre.

La course ne s’arrêtera jamais. Il y a six ans, CMA CGM baptisait le «plus gros porte-conteneurs au monde»! Le Marco Polo, un navire de 396 mètres de long, était capable de transporter 16.000 conteneurs. L’Antoine de Saint-Exupéry , célébré jeudi au Havre, est un peu plus long (400 mètres), mais il accueille 5000 «boîtes» de plus, soit 20.600!

Les supergéants des mers mis en service par les champions du transport maritime sont de plus en plus grands et, surtout, capables de transporter un nombre croissant de conteneurs. Actuellement, le hongkongais OOCL détient la palme avec six navires d’une capacité de 21.413 conteneurs chacun. Le phénomène a gagné tous les grands armateurs sur tous les continents. En cinq ans, le nombre des navires dans la flotte mondiale est resté plutôt stable (6155 en septembre 2018) alors que leur capacité globale a grimpé de 40 %.

«Le secteur du transport maritime se consolide encore et s’il y a des opportunités, le groupe CMA CGM est en mesure d’être sur les rangs pour une nouvelle opération»

Face à cette course aux bateaux, toujours plus chargés afin de réduire les coûts du transport, une autre compétition rebat les cartes: la concentration du marché dans les mains d’un petit nombre d’opérateurs. À ce jeu-là, le français CMA CGM, longtemps troisième opérateur mondial, vient de se faire détrôner.

Cet été, le chinois Cosco, quatrième au classement mondial des opérateurs de porte-conteneurs, lui a ravi la place après avoir acquis le septième, OOCL. Le maintien de deux sociétés distinctes, Cosco d’un côté et OOCL, toujours coté à la Bourse de Hongkong, de l’autre, lui permet d’afficher encore sa troisième place. Mais le classement des 100 premiers opérateurs, publié par Alphaliner et soigneusement mis à jour, place désormais Cosco au troisième rang.

Le tiercé mondial était composé jusqu’à présent de trois groupes européens: le danois APM Maersk, l’italo-helvétique MSC et le français CMA CGM. Ce jeudi au Havre lors du baptême du SaintExupéry,Rodolphe Saadé, le PDG du groupe marseillais, a rappelé qu’il comptait tenir son rang: «Le secteur du transport maritime se consolide encore et s’il y a des opportunités, le groupe CMA CGM est en mesure d’être sur les rangs pour une nouvelle opération.» Pendant un temps, l’acquisition d’Hapag Lloyd avait été examinée par le français: «On a regardé et on a fermé le dossier, on est passé à autre chose», rappelle Rodolphe Saadé.

Des solutions de «bout en bout»

Dernière grosse proie avalée par CMA CGM en 2016, le singapourien NOL. Grâce à cette acquisition, qui lui a coûté 2,4 milliards de dollars, la plus importante dans l’histoire de l’armateur français, CMA CGM avait consolidé sa position de leader: un chiffre d’affaires de 21 milliards de dollars en 2017 et une flotte de 500 navires.

Les alliances entre concurrents ont aussi permis de mutualiser des moyens et de standardiser les offres. Désormais, chacun cherche à se différencier pour gagner des nouveaux clients ou éviter de les perdre. Les armateurs réfléchissent aux moyens de proposer des solutions de transport «de bout en bout» et pas seulement d’un port à l’autre. Une préoccupation actuellement partagée par toutes les entreprises de transport, que les clients soient des particuliers ou des «chargeurs».

Au printemps, GMA CGM a d’ailleurs fait évoluer sa stratégie. Le groupe s’est aventuré en dehors de son métier de transporteur maritime. Il a investi 317 millions d’euros dans un groupe de logistique, Ceva Logistics. Cette entreprise ne se limite pas au transport maritime mais utilise tous les modes de transport: la route, l’aérien, le train… CMA CGM n’a pris que 25 % du capital de Ceva Logistics, que Geodis, filiale de la SNCF, convoitait. Ensemble CMA CGM et Ceva Logistics pourraient créer une société commune pour proposer un service «multimodal» à ses clients.

CMA CGM accueille 1000 passagers sur ses bateaux chaque année

Cela fait vingt ans que CMA CGM, à bord de ses porte-conteneurs, réserve quelques-unes de ses cabines à quelques passagers. Pour embarquer le temps de deux, trois voire quatre semaines des amoureux de paysages maritimes. «Nous accueillons tous les profils, explique-t-on chez le transporteur. Mais ils ont tous en commun d’avoir envie de prendre le temps et de déconnecter.»

Ces dernières années, beaucoup de retraités, de jeunes ayant envie de voyager en réduisant leur empreinte carbone. Un couple y a même fait son voyage de noces! Des artistes ont aussi partagé la vie des équipages. Ainsi, une artiste des Antilles a embarqué au Havre ; à son arrivée en Guadeloupe, elle avait peint, sur une toile de 17 mètres, l’évolution des couleurs du ciel et de la mer au cours de la traversée. Une sculptrice est également montée à bord avec ses kilos d’argile et a sculpté, au cours de ses semaines de navigation, les 17 membres d’équipage.

Pour les 125 euros par jour que cela leur coûte, ces passagers partagent des moments de vie avec le personnel à bord. «À table, je leur raconte des histoires de pirates, d’amour, d’escale», sourit le commandant Pierre Jaspard. Et puis, ils regagnent leurs cabines – entre 25 et 40 mètres carrés. Sur le Saint-Exupéry , deux suites de grand standing ont même été aménagées. La compagnie accueille environ 1000 passagers par an.

from Tumblr https://reseau-actu.tumblr.com/post/177899038615

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :