Les Français pessimistes pour la suite du quinquennat d’Emmanuel Macron


Les Français pessimistes pour la suite du quinquennat d’Emmanuel Macron:

Selon le sondage Odoxa réalisé pour France inter, la presse régionale et L’Express, le départ de Gérard Collomb est «une mauvaise chose» pour le chef de l’État. 66% des Français y voient un «mauvais signe» pour la suite.

Une bonne nouvelle pour le partant Gérard Collomb, une mauvaise pour le président. C’est le résultat du dernier sondage Odoxa consacré au départ du ministre de l’Intérieur, alors que le gouvernement s’apprête à annoncer le remaniement du «second souffle».

» LIRE AUSSI – Gérard Collomb au Figaro : «Je maintiens ma proposition de démission»

En attendant, le constat des Français est sévère. Selon près de 8 sondés sur 10 (77%), la démission de Gérard Collomb est une bonne chose pour le ministre qui a décidé de rejoindre Lyon pour y préparer les prochaines municipales. Mais si cette démission est aussi considérée par 63% des personnes, comme une bonne nouvelle pour les Lyonnais, en revanche, 70% des personnes interrogées voient ce départ comme une mauvaise chose pour Emmanuel Macron. 69% y voient «un camouflet personnel» pour le chef de l’État. Il estime aussi que cette séquence est le révélateur d’un problème au niveau de la méthode choisie pour gouverner le pays (75%). Quant à la suite du quinquennat, les Français ne semblent pas plus optimistes puisque cet épisode politique est perçu comme «un mauvais signe pour l’avenir de sa présidence» (66%).

Un remaniement pour quoi faire ? – Regarder sur Figaro Live

» LIRE AUSSI – Gérard Collomb, septième démission de la présidence Macron

Remanier pour rebondir

Selon Odoxa, Gérard Collomb récolte déjà les fruits de sa décision puisque sa cote de popularité gagne 5 points et atteint 22% d’adhésion.

Concernant l’exécutif, la mesure Odoxa souligne un «rebond sensible» lié aux dernières annonces en matière de politique sociale (plan pauvreté notamment) mais le sondeur note que ce rebond «est loin de compenser» la baisse importante de septembre. Les deux-tiers des Français interrogés (66%) jugent Emmanuel Macron «mauvais président». Celui qui en mai dernier bénéficiait encore de 46% de popularité se retrouve désormais à 33%.

Récemment, le président de la République avait jugé utile de rappeler qu’il était élu pour cinq ans et qu’il n’était pas soumis aux éventuelles sanctions des élections intermédiaires. Les mauvais sondages et les effets négatifs du départ de son ministre de l’Intérieur ont-ils précipité sa décision de remanier plus largement le gouvernement? Initialement, ce remaniement avait été programmé plus tard durant l’hiver avec l’objectif d’assurer un rebond juste avant la bataille des Européennes. Pour sortir de l’ornière et faire oublier une rentrée catastrophique, l’exécutif mise sur l’oxygène du gouvernement Philippe III. Cela sera-t-il suffisant pour renouer la confiance avec les Français? Si l’ambition est limpide, la réussite de l’opération elle, semble pour l’instant incertaine.

Enquête réalisée auprès d’un échantillon de 1 014 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas), interrogés par internet les 4 et 5 octobre 2018.

from Tumblr https://reseau-actu.tumblr.com/post/178915867819

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :