Affaire Ghosn : le procureur de Tokyo ouvre un troisième dossier


Affaire Ghosn : le procureur de Tokyo ouvre un troisième dossier:

La justice japonaise accuse l’ex-président de Nissan d’«abus de confiance aggravé» : il aurait transféré à Nissan des pertes essuyées sur un investissement personnel en 2008.

Tokyo

«Le pire à Kosuge, c’était l’espoir déçu d’une libération prochaine», se souvient Masaru Sato. Cet ex-diplomate japonais a passé 512 jours en détention dans des conditions similaires à celles de Carlos Ghosn au début des années 2000. Et vendredi, l’architecte de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a dû passer par les mêmes émotions.

Selon toute vraisemblance, sa libération n’était plus qu’une question de jours, voire d’heures, jeudi soir. Le juge chargé de son cas venait de refuser au procureur de Tokyo la prolongation de sa garde à vue, à la stupéfaction générale: en 2017, 0,21% des demandes ont été rejetées. Déjà au petit matin, l’avocat du dirigeant, Motonari Otsuru, avait relayé les premières déclarations combatives de son client. Celui-ci promettait une conférence de presse, première étape pour «laver son honneur».

Mais, quelques heures plus tard, le procureur arrêtait Carlos Ghosn sur une nouvelle accusation, d’«abus de confiance aggravé»: il aurait transféré à Nissan des pertes essuyées sur un investissement personnel de 16,6 millions de dollars lors de la chute de la banque Lehman, en octobre 2008.

Carlos Ghosn: victime ou coupable ? – Regarder sur Figaro Live

» LIRE AUSSI – À Kosuge, dans la sinistre prison de Carlos Ghosn

Ces charges sont plus sérieuses que celles qui avaient justifié sa première interpellation, le 19 novembre, sur le tarmac de l’aéroport de Tokyo-Haneda. Ces faits nouveaux sont normalement prescrits (le délai est de sept ans au Japon). Mais le procureur contourne l’obstacle en arguant que le temps passé à l’étranger ne compte pas dans le calcul. Carlos Ghosn risque la même peine que pour les charges précédentes: dix ans de prison avec travaux forcés et une amende de 10 millions de yens (78.400 euros). Il n’aurait pas nié les faits, mais l’argent aurait été transféré à nouveau sur son compte personnel une fois qu’il se serait aperçu du caractère illégal de l’opération.

«Carlos Ghosn n’est pas au bout de ses peines»

Greg Kelly, administrateur de Nissan et proche collaborateur de Carlos Ghosn, semble hors de cause dans ce nouveau dossier. Son avocat a déposé une demande de libération et il devrait être fixé sur son sort la semaine prochaine. Il souffre de maux de dos pour lesquels il avait prévu d’être opéré aux États-Unis avant son arrestation avec Carlos Ghosn. Il est possible que son état de santé précipite sa sortie.

Une nouvelle course judiciaire s’engage pour Carlos Ghosn. Cette arrestation gèle la demande de libération sous caution qu’il espérait décrocher jeudi soir dans le cadre de sa première mise en examen. Le même carrousel judiciaire recommence avec une nouvelle garde à vue, de dix jours, renouvelables.

«Pour que Carlos Ghosn sorte désormais, explique la criminologue Kana Sasakura, il faudrait d’abord qu’un juge refuse au procureur la demande de garde à vue pour cette nouvelle accusation ; puis que son avocat dépose une demande de liberté sous caution à propos de la première accusation. Il n’est donc pas au bout de ses peines.» Le procureur a perquisitionné le domicile tokyoïte de Carlos Ghosn vendredi devant les caméras du pays. Le ballet des voitures diplomatiques des ambassades brésilienne, libanaise et française -les trois nationalités de Carlos Ghosn- se poursuit à la prison de Kosuge, où elles coordonnent leurs visites.

from Tumblr https://reseau-actu.tumblr.com/post/181313299679

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :