Affaire Carlos Ghosn: le Japon s’interroge sur la banque Shinsei


Affaire Carlos Ghosn: le Japon s’interroge sur la banque Shinsei:

Cet établissement a géré une opération financière qui est au cœur des accusations de la justice nippone.

À Tokyo

Shinsei: ce nom relativement oublié de l’histoire financière japonaise se retrouve depuis quelques jours sous les feux de l’actualité à la faveur de l’affaire Carlos Ghosn. C’est sur un compte personnel de la banque Shinsei que le dirigeant de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi avait essuyé des pertes importantes lors de la crise financière de 2008, après la chute de Lehman.

Ces pertes l’avaient poussé à envisager plusieurs solutions – comme un transfert de sa position sur le compte de Nissan, ce qui a été refusé par les autorités de tutelle. Finalement, il a obtenu une providentielle lettre de crédit d’une banque grâce à l’homme d’affaires saoudien Khaled al-Juffali. Une «providence» indûment récompensée, estime le procureur de Tokyo, par un poste à la tête de la filiale de Nissan dans le Golfe et 1,6 milliard de yens (12,6 millions d’euros) pour d’hypothétiques services rendus entre 2009 et 2012 versés par Nissan au garant.

» LIRE AUSSI – Le parquet de Tokyo examine les liens entre Carlos Ghosn et un Saoudien

Or la presse japonaise soupçonne la banque Shinsei de favoritisme envers Carlos Ghosn: elle se serait «pliée en quatre pour l’aider à transférer ses pertes personnelles sur le compte de Nissan», écrit ainsi le quotidien Asahi. Et d’affirmer que l’autorité de tutelle japonaise, la SESC, «soupçonne que Shinsei faisait tout ce que Carlos Ghosn lui demandait».

L’article insinue, implicitement mais à gros traits, une connivence de «gens du même monde» entre le gérant d’actifs de Carlos Ghosn et son client. Car Shinsei est, comme l’Alliance Renault-Nissan, une créature hybride, mi-étrangère mi-japonaise, apparue au même moment. Elle a émergé des décombres de la LTCB, un établissement nippon perclus de dettes et repris par des investisseurs new-yorkais en 2000.

Outsider agressif

Chien dans le jeu de quilles monochrome, poussiéreux et éclaté du secteur bancaire local, Shinsei voulait devenir une banque de référence en important des méthodes de gestion et des services éprouvés ailleurs. Elle était bien vue par la presse internationale: Gillian Tett, journaliste vedette du Financial Times, lui consacra un livre intitulé Saving the Sun.

Elle était, en revanche, regardée de travers par les médias japonais, décontenancés par cet outsider plus agressif que ses pairs. Ses fondateurs menèrent une restructuration similaire, dans son ambition, à celle que Carlos Ghosn a conduite chez Nissan.

» LIRE AUSSI – Carlos Ghosn, l’histoire d’une descente aux enfers

Shinsei avait innové notamment en créant une activité de banque privée, secteur à l’époque pratiquement inexistant au Japon, introduisant des produits financiers modernes. Parmi les premiers séduits: des Japonais mais aussi Carlos Ghosn. Grand joueur de bridge, esprit calculateur, aimant la spéculation, rétribué en yens par Nissan, il avait naturellement poussé les portes de cette institution prometteuse.

A-t-il été traité avec faveur, comme l’Asahi le sous-entend? «Tous les clients d’une banque privée sont particuliers. Mais cela ne veut pas dire qu’il a bénéficié de privilèges, explique un bon connaisseur de l’établissement. Si cela avait été le cas, la SESC, l’autorité de tutelle japonaise, aurait sanctionné Shinsei. Or elle ne l’a jamais fait.»

Aujourd’hui, après avoir connu des péripéties, Shinsei est devenue un acteur mineur du secteur bancaire. Elle s’est fondue dans le paysage. L’établissement a été «rejaponisé», pour reprendre une expression parfois utilisée pour ce qui attend peut-être… Nissan.

from Tumblr https://reseau-actu.tumblr.com/post/181550897033

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :