Les entreprises du CAC 40 ont versé 57 milliards à leurs actionnaires en 2018


Les entreprises du CAC 40 ont versé 57 milliards à leurs actionnaires en 2018:

Ces versements, qui incluent les rachats d’actions, sont en hausse de près de 13%. Total, Sanofi et BNP Paribas sont les entreprises les plus généreuses.

Les sociétés du CAC 40 se portent bien et semblent avoir confiance en l’avenir. En témoignent les données compilées par les auteurs de la lettre Vernimmen, mises en lumière par Les Échos ce mercredi: elles ont versé l’an dernier à leurs actionnaires 57,4 milliards d’euros, soit 12,8% de plus que l’année précédente. Il faut dire que l’année 2017, utilisée comme référence pour le calcul des versements, avait été florissante avec des bénéfices de 92 milliards d’euros dégagés par ces entreprises.

» LIRE AUSSI – Les dividendes à la hausse dans le monde

Dans le détail, d’après Vernimmen, toutes les sociétés ont versé un dividende à leurs actionnaires et seulement trois d’entre elles – Engie, Carrefour et Technip – l’ont réduit. Six entreprises, dont Total (2,4 milliards) et Danone (770 millions), ont versé une partie de leurs dividendes sous forme d’actions. Autre fait notable: sur les 57,4 milliards redistribués aux actionnaires, 10,9 milliards l’ont été sous forme de rachats d’actions. Ce montant est en hausse de 65% sur un an, preuve de l’engouement des entreprises pour cet outil. «Ces rachats sont discrétionnaires et n’impliquent, contrairement, aux dividendes, aucun engagement implicite de récurrence», rappelle Pascal Quiry, l’un des auteurs de la lettre Vernimmen, dans les colonnes des Échos. Le rachat d’actions a particulièrement été utilisé par Total (3,77 milliards) mais aussi L’Oréal, Safran, Saint-Gobain, Vinci, Technip, Schneider et Capgemini, qui l’ont utilisé à hauteur d’environ 500 millions d’euros.

Une année 2019 prometteuse

De manière globale, les entreprises les plus généreuses, toutes formes de versement confondues, ont été Total (10,1 milliards d’euros), Sanofi (4,8 milliards) et BNP Paribas (3,8 milliards). Ces trois poids lourds du CAC 40 représentent à eux seuls près du tiers de l’ensemble des sommes versées l’an dernier.

Pour 2019, la moisson devrait encore être abondante, à en croire les experts de la lettre Vernimmen qui se basent sur les bons résultats des entreprises dégagés au premier semestre 2018 (48 milliards d’euros). Et le phénomène devrait être mondial. En août dernier, une étude du gestionnaire d’actifs Janus Henderson faisait déjà état d’une hausse de 13% des dividendes versés dans le monde sur le seul deuxième trimestre 2018, à 497,4 milliards de dollars. Parmi les 12 pays les plus rémunérateurs, les États-Unis, le Japon et la France se plaçaient en tête.

from Tumblr https://reseau-actu.tumblr.com/post/181892546215

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :