Référendum : «une manoeuvre» dénonce Marine Le Pen, qui pourtant est «d’accord»


Référendum : «une manoeuvre» dénonce Marine Le Pen, qui pourtant est «d’accord»:

Une consultation pourrait être organisée le même jour que les élections européennes, le 26 mai prochain, pour sortir de la crise des «gilets jaunes». L’opposition réclame d’y être associée.

La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen a vu dimanche une «manoeuvre» d’Emmanuel Macron pour «détourner l’attention» des élections européennes dans l’hypothèse d’un référendum organisé le même jour.

» LIRE AUSSI – «Gilets jaunes»: Macron songerait à un référendum

Selon Le Journal du dimanche, Macron pourrait convoquer un référendum le 26 mai, jour des élections européennes, pour sortir de la crise des «gilets jaunes», à l’issue du grand débat. Le journal évoque notamment les questions suivantes: «Doit-on réduire le nombre de parlementaires?», et «Faut-il limiter le cumul de mandats dans le temps?». La ministre des Affaire européennes Nathalie Loiseau a indiqué au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro que le chef de l’État n’avait pas encore pris sa décision, mais qu’il n’excluait rien. «Ce que je peux vous assurer, c’est qu’il y aura des réponses fortes qui sortiront de ce Grand débat», a-t-elle dit en précisant qu’elle souhaiterait surtout «qu’on parle d’Europe le 26 mai, parce qu’il y a des enjeux majeurs». Selon l’Elysée, toutes les options sont encore sur la table.

Selon un élu LR, la décision d’organiser une consultation dès le 26 mai doit pourtant être prise très rapidement, dès la semaine prochaine, «car il y a des délais incompressibles». Emmanuel Macron aura l’occasion d’aborder le sujet avec les chefs des groupes représentés à l’Assemblée nationale, au Sénat et au Parlement européen, qu’il recevra tout au long de la semaine. Gilles Le Gendre, patron des députés LREM, et Christian Jacob, président du groupe LR sont les premiers à être conviés l’Elysée lundi matin. Jean-Luc Mélenchon (LFI) et Marine Le Pen (RN) seront reçus mercredi.

Empaqueté

«Un référendum, moi je suis toujours d’accord», a déclaré sur BFMTV Marine Le Pen, qui y voit cependant une «manoeuvre» du chef de l’État. «En réalité, tout cela est déjà empaqueté depuis le début». «Avant même d’avoir lancé le grand débat, il avait déjà décidé de proposer un référendum le jour des Européennes pour détourner évidemment le sujet d’intérêt des Européennes, où il sait que les positions qu’il défend sont tout à fait minoritaires dans le pays», a-t-elle affirmé. «Le gouvernement est responsable de la situation car il a les moyens, clairement, d’arrêter du jour au lendemain ces manifestations», a jugé Marine Le Pen.

» LIRE AUSSI – Le 12e samedi des «Gilets jaunes» rassemble des milliers de personnes

«Le moyen, c’est faire voter la proportionnelle intégrale, la baisse du nombre de parlementaires, le référendum d’initiative populaire. Puis d’annoncer la dissolution de l’Assemblée nationale et revenir aux urnes pour que les Français puissent voir élire une Assemblée nationale qui soit représentative de l’ensemble du spectre politique», a-t-elle développé. «Si le président de la République fait cela, et je lui suggère de le faire depuis le mois de décembre, alors il n’y aura plus de manifestations. J’en suis convaincue», a-t-elle dit.

» LIRE AUSSI – Luc Ferry: «Pour une dissolution de l’Assemblée»

Lors d’un entretien avec Le Figaro cette semaine, le président de la République a expliqué ne pas souhaiter opposer «démocratie délibérative» et «démocratie représentative», c’est-à-dire celle du Parlement. Si référendum il doit y avoir, «il faut faire en sorte que le Parlement ne puisse pas revenir pendant au moins quelques années sur le choix des Français», a-t-il estimé, insistant donc sur le besoin d’associer un suffrage populaire aux décisions du Parlement.

Invité à réagir sur cette question, le président de Les Républicains Laurent Wauquiez a mis en garde, au Grand rendez-vous Europe 1-Les Echos-CNews, contre le «risque» de se limiter à une telle consultation, notamment sur les institutions, à l’issue du grand débat. «Attention à ce que de ce grand débat n’accouche pas une souris», a-t-il averti, et «à ce que l’issue de ce grand débat ne soit pas» limitée à «des sujets très coupés des préoccupations des Français». Pour le chef de file de la droite, il faut que «tout ne soit pas décidé» avant même la fin de ce grand débat.

«Le président de la République veut consulter les Français. Il doit le faire aussi sur des questions aussi majeures que le référendum d’initiative citoyenne (RIC), le rétablissement de l’impôt de solidarité sur la fortune, ou l’annulation ferme et définitive de la hausse de la CSG sur les petites retraites», a dit à BFMTV Manuel Bompard, directeur des campagnes de la France insoumise. «Le problème, c’est qui va choisir les questions qui vont être posées aux Français? Ça ne peut pas être seulement le président de la République, sinon ce sera une entourloupe de plus».

» LIRE AUSSI – Éric Zemmour: «Le référendum d’initiative citoyenne, ce chiffon rouge pour les élites»

Macron jette les «gilets jaunes» contre les forces de l’ordre

Marine Le Pen a aussi parlé d’une «paranoïa» et d’un «complotisme» d’Emmanuel Macron «quand il nous explique que les ‘gilets jaunes’ sont manipulés de l’étranger»

«C’est lui qui jette les ‘gilets jaunes’ contre les forces de l’ordre en ne répondant pas en réalité aux inquiétudes, aux revendications qui sont celles du peuple français». «Et-ce qu’en réalité (…), le gouvernement n’a pas intérêt à décrédibiliser le mouvement en laissant des groupuscules extrêmement violents ainsi commettre leurs dégradations et leurs agressions?», a ajouté la présidente du RN.

from Tumblr https://reseau-actu.tumblr.com/post/182549947460

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :