Les chiffres de la délinquance en Ile-de-France et Oise en 2018, département par département


Les chiffres de la délinquance en Ile-de-France et Oise en 2018, département par département:

Homicides et braquages en baisse, agressions sexuelles en hausse… Les chiffres annuels de la délinquance en Ile-de-France et Oise présentent tendances de fond et spécificités départementales.

Cent-sept homicides en Ile-de-France en 2018, soit vingt de moins que l’année précédente ! C’est l’une des évolutions positives du bilan chiffré de la délinquance livré par le ministère de l’intérieur dans ses données data Etat 4001.

Autre signe positif : la baisse des vols à main armée. Car contrairement à ce que pourraient laisser penser certains braquages spectaculaires au cœur de Paris, le nombre des vols à main armée diminue dans la capitale. Une baisse sensible de près de 9 % sur un an et même de moitié (- 55 %) sur 5 ans qui reflète une tendance assez générale en Ile-de-France, mis à part peut-être en Seine-Saint-Denis où le nombre de vols de ce type n’a baissé que de 2,62 % depuis 2013.

LIRE AUSSI >Les Franciliens inégaux face au sentiment d’insécurité

En revanche, le nombre d’agressions sexuelles progresse partout en Ile-de-France et dans l’Oise. Elles augmentent de 25 % par rapport à l’année précédente à Paris et dans les Hauts-de-Seine, dans ce dernier département, elles ont même presque doublé (+ 90 %) sur cinq ans, entre 2013 et 2018. Le résultat de l’affaire Weinstein, l’effet « balancetonporc » et la vague #MeToo fin 2017 très certainement. Les faits ne sont pas forcément plus nombreux, mais la parole se libère et les victimes hésitent moins à porter plainte suite à la médiatisation de certaines agressions, comme le souligne notamment la commissaire de Clichy, référente départementale sur le sujet.

Mais au-delà des tendances de fond, partagées par l’ensemble du territoire régional, chaque département présente ses spécificités.

A commencer par Paris, qui reste visiblement le terrain de jeu favori des cambrioleurs. Ici le nombre de cambriolages continue de progresser depuis cinq ans alors qu’il baisse dans les trois départements de petite couronne.

Dans les Hauts-de-Seine, ce sont les vols de voiture qui ont augmenté de près de 10 % sur cinq ans. Dans le viseur des voleurs, les grosses cylindrées de type Range Rover. Mais le phénomène semble se calmer, les statistiques étant reparties à la baisse en 2018.

En Seine-Saint-Denis, contrairement au reste de l’Ile-de-France, les vols à main armée enregistrent une légère poussée, passant de 154 faits à 164 entre 2017 et 2018. Et si, comme ailleurs, le nombre d’homicides amorce une décrue (16 faits recensés, soit -20 %), ce chiffre ne tient pas compte des multiples tentatives d’homicide qui font que 2018 restera une année noire.

Le Val-de-Marne, qui bat des records en matière de violences sexuelles (+ 93 % sur cinq ans) arrive aussi en tête des affaires de proxénétisme, derrière Paris, avec 20 affaires en 2018.

Dans le Val-d’Oise, où la délinquance est globalement en baisse, les cas de coups et blessures volontaires ont augmenté. Une tendance qui s’explique par la recrudescence de rixes impliquant des jeunes.

En Essonne et dans les Yvelines, les vols par fausse qualité (ou vols par ruse) sont en légère augmentation. Quant aux cambriolages, s’ils ont baissé sur 5 ans dans les deux départements, ils semblent repartir à la hausse en 2018.

La Seine-et-Marne a vu le nombre d’affaires de stupéfiants augmenter significativement entre 2017 et 2018 (+ 9,31 %). Un bilan dû à la multiplication des trafics, comme à Noisiel ou Melun par exemple, mais aussi à l’intensification de la lutte menée par les policiers et les gendarmes pour les démanteler.

L’Oise se démarque puisque le département du sud des Hauts-de-France enregistre une évolution inverse à l’Ile-de-France en matière de vols à main armée. Ici, leur nombre a augmenté de près d’un tiers entre 2017 et 2018. Et le début de cette nouvelle année semble confirmer le phénomène. Les auteurs sont souvent jeunes et mal préparés, révèlent les autorités. Pour des butins qui dépassent rarement les 2 000 euros.

Notre méthode :

Ces tableaux de l’évolution des chiffres de la délinquance dans les départements d’Ile-de-France et de l’Oise ont été réalisés à partir des données data Etat 4001 du ministère de l’Intérieur. Les délits y sont classés par index. Afin de rendre ces données chiffrées plus claires, nous avons regroupé ces index sous des qualificatifs plus généraux.

Ainsi les cambriolages regroupent les index 27 et 28, c’est-à-dire les cambriolages de locaux d’habitations principales et de résidences secondaires.

Les homicides comprennent les homicides pour voler et à l’occasion de vols, les homicides pour d’autres motifs et les homicides commis contre enfants de moins de 15 ans (index 2, 3 et 51).

Les stupéfiants additionnent les index 56, 57 et 58 (Usage-revente de stupéfiants + Usage de stupéfiants + Autres infractions à la législation sur les stupéfiants).

Les violences sexuelles regroupent les viols sur des majeur(e)s et sur des mineur(e) s, les harcèlements sexuels et autres agressions sexuelles contre des majeur(e)s et contre des mineur(e) s, et les atteintes sexuelles (index 46, 47, 48, 49 et 50).

Idem pour les vols à main armée qui regroupent 8 index (15, 16, 17, 18, 19, 20, 21 et 22), parmi lesquels les vols à main armée contre des établissements financiers, contre des établissements industriels ou commerciaux ou encore contre des particuliers à leur domicile, y compris avec arme blanche.

from Tumblr https://reseau-actu.tumblr.com/post/183116297213

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :