La théorie du grand remplacement «n’est pas absurde» pour Marion Maréchal


La théorie du grand remplacement «n’est pas absurde» pour Marion Maréchal:

Dans un article de l’hebdomadaire britannique The Economist, Marion Maréchal multiplie les divergences idéologiques avec Marine Le Pen.

Nul besoin d’un retour politique pour s’opposer à Marine Le Pen. Dans un long article de l’hebdomadaire britannique, The Economist , consacré à l’Institut des sciences sociales éconmiques et politiques (ISSEP) et à sa directrice, Marion Maréchal s’invite une fois de plus dans le débat politique. Livrant sans ambiguïté qu’elle «reviendrait certainement à la politique» – sans être plus prolixe en termes de calendrier – la toujours retraitée du jeu électoral a multiplié les sorties la différenciant idéologiquement d’avec sa tante.

Du «conservatisme» dont elle continue de se réclamer, quand Marine Le Pen accuse ce courant d’aller «à l’encontre de la méritocratie». De l’étiquette de «populiste» qu’elle rejette, quand Le Pen s’en pare volontiers. Ou de sa volonté de faire tomber les digues entre droite traditionnelle et nationaliste, à rebours de la présidente du Rassemblement national qui qualifie le projet d’«union des droites» d’«arlésienne qui n’a jamais marché», préférant tendre la main aux électeurs de Jean-Luc Mélenchon, avec qui elle reconnaissait «certaines convergences», dans une interview récente à Valeurs actuelles.

» LIRE AUSSI – La stratégie internationale de Marion Maréchal

Mais c’est également sur un tout autre concept que Marion Maréchal a choisi d’assumer ses différences. Alors que Marine Le Pen répétait dimanche sur le plateau de France 3 , «ne pas connaître» la théorie du «grand remplacement», qu’elle qualifiait déjà en 2014 de «vision complotiste», la jeune femme a, au contraire, choisi de venir en renfort de l’écrivain Renaud Camus, assurant que sa théorie «n’était pas absurde». Illustration, selon l’hebdomadaire britannique, de la volonté de Marion Maréchal de «briser le conformisme idéologique» de la pensée française. De là à deviner un dissentiment de l’ex-députée sur la stratégie de «dédiabolisation» chère à Marine Le Pen… il n’y a qu’un pas.

from Tumblr https://reseau-actu.tumblr.com/post/183608858037

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :