Pourquoi le pape François veut tendre la main aux musulmans


Pourquoi le pape François veut tendre la main aux musulmans:

Le Souverain Pontife doit se rendre ce week-end au Maroc, après une visite aux Émirats arabes unis le mois dernier.

En deux mois, le pape François aura accompli deux voyages en terre d’islam: Émirats arabes unis, début février, Maroc fin mars. Chaque fois, le Pape tend une main très ouverte à ses interlocuteurs musulmans. Mais au Maroc la donne est différente. François est accueilli par un roi d’une longue dynastie, considéré comme le «36e descendant du Prophète». Bref, une autorité dans le monde musulman, même s’il n’est reconnu que par l’une des quatre grandes écoles juridiques d’interprétation du Coran, les musulmans malikites-acharites. Cette famille de l’islam est surtout présente en Afrique du Nord et de l’Ouest, en Égypte, au Soudan, au Koweït, au Qatar, au Bahreïn et aux Émirats arabes unis. Outre ses divisions internes, cette école plutôt modérée de l’islam – tout est relatif – ne pèse que 20 % de l’islam mondial.

Par la «culture de la rencontre», son grand thème, François travaille à un «rapprochement des civilisations» pour en éviter «le choc»

Que cherche François? Loin de la peur d’une «montée de l’islam» en Europe, le pape argentin qui a connu dans son pays un islam d’immigration lointaine du XIXe siècle, issu du Proche-Orient, élitiste, qui a toujours été intégré dans la haute société argentine, veut réussir le même pari d’intégration. Par la «culture de la rencontre», son grand thème, François travaille donc à un «rapprochement des civilisations» pour en éviter «le choc». Quitte à ne pas tenir compte des réalités de l’immigration en Europe ou à éluder les sujets qui fâchent. Ce sera d’ailleurs l’un des points d’intérêt de sa visite. Va-t-il défendre la liberté de conscience et donc de religion? Va-t-il signer, comme aux Émirats arabes unis, un document officiel sur la «Fraternité humaine» engageant l’Église catholique mais où le nom de «Jésus» n’est pas mentionné? Il fallait ne pas indisposer les musulmans, pour qui Mahomet est le seul vrai «Prophète»… Bon nombre de chrétiens de Terre sainte ont bondi.

» LIRE AUSSI – Le Pape se rend au Maroc pour prôner le dialogue avec l’islam

Cette politique de rapprochement a ses raisons, mais elle risque fort de décevoir. La religion musulmane est à tête multiple, aucune autorité ne peut la représenter. Le Maroc, les Émirats arabes unis et même l’université al-Azhar au Caire – très isolée par ses ambiguïtés théologiques sur l’islam radical – pèsent peu, face à la puissance théologique wahhabite de l’Arabie saoudite ou de l’univers salafiste.

from Tumblr https://reseau-actu.tumblr.com/post/183814745631

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :