Intelligence artificielle : un prix Nobel pour le français Yann LeCun


Intelligence artificielle : un prix Nobel pour le français Yann LeCun:

Le Français Yann LeCun a été récompensé par le prix Turing pour ses travaux sur l’intelligence artificielle.

Le Français Yann LeCun, un des pionniers en matière d’intelligence artificielle, a reçu une récompense de renommée avec la remise du prix Turing. Il a reçu celui-ci avec ses homologues Yoshua Bengio et Geoffrey Hinton pour leurs travaux de recherche ayant trait au deep learning.

Le Français Yann LeCun se voit remettre le prestigieux prix Turing

C’est une reconnaissance forte pour la Français Yann LeCun, qui s’est vu remettre le prix Turing avec ses comparses Yoshua Bengio et Geoffrey Hinton. Ce prix est considéré comme l’équivalent du prix Nobel. Yann LeCun se l’est vu remettre par l’Association for Computing Machinery le 27 mars dernier.

Il a reçu à cette occasion un million de dollars. Ce prix récompense les chercheurs qui sont à l’origine d’innovations considérées comme majeure dans le secteur des sciences de l’informatique. Les trois scientifiques ont été récompensés cette année pour leurs travaux de recherche menés sur l’intelligence artificielle et le deep learning.

Ce dernier correspond à l’apprentissage automatique profond, à la base de conceptions innovantes comme les voitures autonomes, les dispositifs de reconnaissance visuelle ou bien encore les assistants intelligents. Il faut remonter à 1987 pour voir les trois chercheurs travailleur ensemble au Canada, à l’université de Toronto.

Des travaux avant-gardistes sur l’intelligence artificielle

Et c’est durant une vingtaine d’années qu’ils ont pu accumuler des données pour développer les réseaux de neurones profonds que l’on a vu apparaître dans les années 1980, contexte où ces derniers n’avaient pas vraiment le vent en poupe. Et c’est en 2000 que les trois chercheurs ont pu voir le bien-fondé de leurs recherches.

En effet, la période correspond à l’optimisation des algorithmes mais aussi celle de la puissance de calcul. Le développement du big data permet aussi de tester les réseaux de neurones sur de très grandes bases de données.

Tout cela leur a ainsi permis de concevoir le concept d’apprentissage automatique profond, la méthode qui va peu à peu s’imposer sur les autres méthodes de recherche de l’intelligence artificielle, et intéresser de plus en plus les GAFA. Yann LeCun a ainsi été recruté en 2013 par Facebook pour diriger son laboratoire d’IA.

En savoir plus

from Tumblr https://reseau-actu.tumblr.com/post/183933351272

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :