Lorient : “Je ne suis pas un meurtrier”, assure le chauffard


Lorient : “Je ne suis pas un meurtrier”, assure le chauffard:

Mis en examen pour homicide involontaire aggravé, Kylian Le Reste avait rédigé une lettre, finalement jamais envoyée. Il y expliquait avoir “fui parce qu’il avait peur”.

Ces paroles suffiront-elles à lui apaiser la souffrance des familles des victimes ? Comme le rapporte Ouest-France, Kylian Le Reste, mis en examen mardi après avoir reconnu être à l’origine de l’accident qui a tué un enfant et blessé grièvement un autre, avait écrit une lettre pour expliquer sa cavale longue de presque dix jours. Des écrits explicités par son avocate, Me Aurélie Le Goff, dans les colonnes du quotidien régional ce mercredi 19 juin.

« Il a même vomi et beaucoup pleuré »

La panique qu’a ressentie le jeune homme au moment de la collision aurait eu raison de son discernement. « Contrairement à ce que j’ai pu entendre, je ne suis pas un meurtrier », clamait-il dans le courrier, prétendant avoir « fui parce qu’il avait peur » et assurant « regretter vraiment ce qu’il s’est passé ». Il présentait enfin ses excuses aux « familles et [aux] proches des victimes ».

SUR LE MÊME SUJET

Essonne : un chauffard traîne un policier sur une dizaine de mètres

De son côté, son avocate a précisé que Kylian Le Reste avait « peu dormi et mangé » durant sa fuite. « Il a même vomi et beaucoup pleuré », a-t-elle ajouté, promettant « des révélations pendant l’instruction », en référence aux divergences entre les déclarations du jeune homme et celles de sa passagère, interpellée trois jours après la collision.

Il encourt dix ans de prison

Reste que le jeune homme est loin d’être tiré d’affaire. Arrêté mardi dans un hôtel de Lanester, dans le Morbihan, il a été mis en examen pour homicide involontaire aggravé, blessures involontaires aggravées, refus d’obtempérer aggravé, conduite sans permis, conduite sans assurance et délit de fuite. Il a été placé en détention provisoire. Déjà connu des services de police pour conduite sous l’emprise de stupéfiants, il encourt jusqu’à dix ans de prison.

SUR LE MÊME SUJET

[Vidéo] Nord : un chauffard percute sept piétons à la sortie d’une discothèque

C’est un signalement à la police qui avait permis l’arrestation du chauffard dans l’hôtel où il se cachait, à six kilomètres du lieu où il a percuté les enfants. À l’arrivée de la police, il s’était rendu sans résistance. Mercredi 12 juin, c’est la passagère du véhicule, Gaëlle, qui avait été interpellée après s’être rendue chez des particuliers, leur indiquant être recherchée. Les deux jeunes gens avaient coupé leurs téléphones portables durant leur cavale et n’avaient effectué aucun retrait bancaire. C’est cela qui avait rendu difficile leur localisation.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :