Tous les vols de ce lundi annulés à l’aéroport de Hong Kong


Tous les vols de ce lundi annulés à l’aéroport de Hong Kong:

L’aéroport international de Hong Kong a suspendu tous les vols au départ et à l’arrivée pour la journée de lundi, alors que les manifestants pro-démocratie organisent depuis quatre jours un sit-in géant pour sensibiliser les étrangers à leur cause.

Plus aucun vol n’atterrit ou ne décolle à Hong Kong ce lundi. Les autorités aéroportuaires ont annoncé l’annulation de tous les vols au départ et à l’arrivée, « à l’exception des vols au départ dont l’enregistrement est terminé et des vols à l’arrivée
qui sont déjà en route pour Hong Kong ».

En cause, une manifestation de grande ampleur qui se tient dans son principal terminal. Le hall des arrivées est depuis vendredi le théâtre d’un sit-in, qui devait initialement se terminer la nuit dernière.

Chants et slogans à l’arrivée

Des milliers de manifestants pour la plupart vêtus de noir y sont massés pour « accueillir » et sensibiliser les visiteurs étrangers à leur mobilisation, avec des chants, des slogans et des prospectus expliquant le sens des manifestations pro
démocratie qui embrasent la ville depuis juin. Plus de 5.000 manifestants étaient toujours massés dans l’aéroport ce lundi, d’après l’AFP.

L’activité de l’aéroport d’Hong Kong, le huitième le plus fréquenté au monde avec 74 millions de passagers, « ont été gravement perturbées du fait des rassemblements publics à l’aéroport aujourd’hui », peut-on lire dans le communiqué de
l’autorité aéroportuaire. Le trafic vers l’aéroport est « très encombré » et les parkings sont totalement pleins, précise-t-il. Avant de conclure qu’« il est conseillé aux membres du public de ne pas venir à l’aéroport. »

Cela fait maintenant plus de dix semaines que les Hongkongais manifestent en masse. Au centre de leurs revendications, la démission de Carrie Lam, la cheffe du gouvernement local pro Pékin, l’élection d’un successeur au suffrage universel direct,
et non sa désignation par Pékin, comme c’est actuellement la règle. Ils exigent aussi une enquête sur les violences dont ils accusent la police et l’abandon définitif du projet de loi controversé qui autoriserait des extraditions vers le Continent.

Loin de calmer le jeu, le gouvernement chinois a encore accru lundi sa dénonciation des manifestations en faveur de la démocratie à Hong Kong, disant voir « des signes de terrorisme » derrière la contestation violente du pouvoir en place.
La semaine dernière, le porte-parole du Bureau des affaires de Hong Kong et Macao, Yang Guang avait déjà visé les manifestants en déclarant que « 
ceux qui jouent avec le feu périront par le feu  ».

Originalement publié sur Tumblr: https://ift.tt/2Z080DB

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :